04 juin 2019

c'est ça, je suis un escartruche !

Allez, maintenant, c’est fini, la nostalgie, on revient à la réalité. Il faut savoir regarder de l’avant et affronter l’avenir au lieu de se vautrer dans le passé, de se complaire dans les souvenirs et de s’exciter avec tous les « c’était le bon temps » et les « c’était mieux avant », non ? Je pense que si, dans l’idée, dans l’absolu, c’est exactement ça qu’il faut faire. Si ce n’est que moi, je ne fonctionne pas tout à fait comme ça. Et c’est même tellement l’inverse. Je n’ai jamais trop su me projeter... [Lire la suite]

31 octobre 2018

dans pile cinq mois

Je suis désolé, je saoule un peu tout le monde avec cette histoire de rupture conventionnelle à presque 59 ans. Il faut dire que c’est quand même quelque chose d’important dans une vie. Quitter un emploi pour se retrouver au chômage, dans un premier temps, du moins, à mon âge, c’est un peu n’importe quoi mais c’est mon corps qui a tout fait pour que je prenne cette décision. La bonne décision ? C’est un certain avenir qui le dira, pour l’instant, c’est prématuré de vouloir répondre à cette question. Nous sommes le 31 octobre... [Lire la suite]
01 février 2018

comme un parfum du monde

Il y a un côté début de mois, aujourd’hui. Je ne sais pas à quoi c’est dû. Bien sûr, le fait qu’on soit le premier février, ça doit jouer mais n’y a-t-il que ça ? Non, je ne crois pas. Il y a quelque chose dans l’air qui fait que c’est un peu différent d’un premier février normal. Et ce n’est pas non plus une question de salaire versé sur un compte bancaire, puisque je n’ai pas encore vérifié. Ce n’est pas non plus parce que pour les vœux 2018, c’est clôturé, j’en ai encore reçu par courrier, ce midi. Non, quelque chose... [Lire la suite]
28 janvier 2017

ça a failli ne pas se faire

Je viens écrire quelques lignes rapides pendant que les moules finissent de cuire, sans leurs coquilles, avec les morceaux de chorizo et quelques giclées de crème fraîche (j’aurais dû en prendre de l’épaisse, je n’ai pas fait attention, ma sauce va être sans doute trop liquide, tant pis) et avant de débarrasser le lave-vaisselle et encore avant de partir pour l’inauguration de l’association Les Halles de Bourbon, créée par un habitant de la résidence. Ça a pour but de peser dans l’avenir de ce vieux préau à moitié démoli, en bas de... [Lire la suite]
13 janvier 2017

il suffit d'un rayon de soleil

Il suffit d’un simple rayon de soleil au milieu de ces nombreuses heures de ciel gris, d’abats d’eau et de vent frais pour que tout d’un coup, même certaines douleurs font alors leur entrée dans la boîte aux souvenirs. Dans celle aux mauvais souvenirs, pas dans l’autre, celle qu’on chérit comme un trésor. Celle qu’on aime montrer aux autres ou à laquelle on aime penser quand on est seul. Quand on est seul et que ça ne va pas forcément au mieux. On peut ne pas aller mal (ni très mal) mais ne pas être au top pour autant. Des petits... [Lire la suite]
07 mai 2014

hyperphobique

J’ai peur de tout. J’ai peur d’avoir mal. J’ai peur de ne pas être assez et j’ai peur d’être trop. J’ai peur de certains silences, ceux que je ne peux pas porter sur mes épaules. J’ai peur de me retrouver seul quand je n’en ai pas envie, quand je n’en aurai pas envie et j’ai peur d’être au milieu des autres quand ce n’est pas le bon moment. J’ai peur de ne pas être à la hauteur et ce n’est pas qu’une question de taille. J’ai peur de sortir dans la rue et j’ai peur de rester chez moi. J’ai peur d’ouvrir les fenêtres et de laisser... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
17 mars 2014

en prise directe

On vit une époque formidable mais je me pose régulièrement la question si je n’aurais pas été autant heureux voire plus si j’avais eu dix, vingt ou trente ans de plus et si je n’avais vécu que dans une société normale, humaine et sans trop de technologie. Bien sûr, je suis le premier à profiter d’Internet, même si je m’en suis bien calmé ; je suis le premier à me servir de mon smartphone pour faire un Scrabble ou prendre des notes au lieu de le faire sur un bout de papier volant ; je suis le premier à utiliser et à ne plus... [Lire la suite]
18 décembre 2013

toi, à trois temps

Il suffisait que tu sois là pour que je me sente moins seul, certes, mais surtout, pour que je me sente mieux. Parce que tu es mon repos et le guerrier que je suis a besoin de ces temps de pause avec toi. À besoin de se poser avec toi. Prendre la pause comme pour instant. Un instantané. Un temps suspendu. À nos lèvres. À nos bouches pas tout à fait rassasiées car elles y reviennent toujours. Elles aussi. Il suffit que tu sois là pour que ma migraine se réduise en mal de tête mais dès que tu t’en vas, que je m’en vais, j’ai le mal de... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,