07 avril 2017

que sont devenues les fleurs ?

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe ? Que sont devenues les fleurs du temps passé ? Aujourd’hui, c’est le jour du grand fauchage. Après avoir coupé les têtes fanées de mes premières tulipes jaunes, le week-end dernier et celles des rouges, avant-hier, là, je viens de déterrer les bulbes en tirant doucement sur les tiges jusqu’à ce qu’ils sortent de terre, de leur début d’hibernation. Parce qu’il n’était pas question qu’ils restent là tout l’été à se tourner les pouces sans rien faire. Non, je vais les mettre au... [Lire la suite]

18 novembre 2016

toujours pas de tulipe en vue ?

On alterne le soleil et la pluie et ça fait des journées qui sont loin d’être aussi monotones que celles de l’automne dans la chanson du même nom. C’est un peu normal qu’on ait un temps tourmenté vu comment va le monde et vu comme l’homme le malmène. C’est la faute à la bombe nucléaire, ma bonne dame. Mais non, mon bon monsieur, vous vous trompez, c’est la nature qui reprend ses droits. Et qui nous fait un droit d’honneur quand elle a envie de se venger de nous. Aujourd’hui, il pleut et il soleille. On peut même dire qu’il nuage et... [Lire la suite]
30 octobre 2016

changement d'heur

C’est cette nuit que nous avons tous changé d’heure. Quand je dis « tous », c’est au moins en France. Et peut-être dans quelques pays limitrophes. Nous avons vécu une nuit avec une heure supplémentaire, oui, ça, je vous l’accorde. Mais une heure supplémentaire à 25% ou à 50% ? Moi, je dis que quand c’est l’automne et que ça sent l’hiver (vive le vent, vive le vent, vive le vendredi), il est de bon ton de dire que c’est cool car on va dormir une heure de plus. Mais est-ce vrai qu’on dort une heure de plus ?... [Lire la suite]
30 septembre 2016

déjà les 3 derniers "bre"

C’est fou comme le temps passe car on est déjà à la veille du premier octobre, du premier jour des 3 derniers mois en « bre ». Les trois derniers mois de l’année, ceux pendant lesquels les jours raccourcissent. Et c’est amusant, ce qui se passe cette année, contrairement aux précédentes. Probablement parce que je suis né en décembre, je suis un gars de la fin de l’automne, presque de l’hiver et je crois vraiment que si j’ai toujours aimé les jours courts de la fin de chaque année, c’est en rapport avec ça. Une espèce de truc... [Lire la suite]
22 septembre 2016

sous les nuages exactement

On nous ment en permanence. On ne fait rien qu’à nous mentir. J’en veux pour preuve qu’on nous avait annoncé du soleil pour la journée et juste après déjeuner, dehors, je me suis rapidement installé dans mon fauteuil relax préféré (le premier des deux qui s’est présenté à moi) et j’ai fermé les yeux et j’ai écouté le silence, mon silence intérieur. C’était très agréable d’avoir les jambes au soleil, au doux soleil de ce début d’automne et la tête à l’ombre. D’ailleurs, je me la suis faite, encore une fois : « Ici... [Lire la suite]
09 décembre 2015

engourdissement

Je ne sais si c’est parce que j’ai dû prendre un coup au moral ou si c’est parce que je suis fatigué mais je me sens proche d’une langueur morne, monotone, tristounette. Et pourtant, loin de moi les sanglots longs des violons de l’automne, il fait très beau, en plus de cela et je me suis habillé de bleu pour être assorti avec le ciel, par-dessus les toits, si calme. Et moi, trop calme, trop alangui, trop engourdi moralement, je n’ai envie de rien, là, maintenant, tout de suite. Alors, qu’on me laisse ne rien faire, là, maintenant,... [Lire la suite]

19 novembre 2015

revoir Paris

Revoir Paris Un petit séjour d'un mois Revoir Paris Et me retrouver chez moi Seul sous la pluie Parmi la foule des grands boulevards Quelle joie inouïe D'aller ainsi au hasard Prendre un taxi Qui va le long de la Seine Et me revoici Au fond du Bois de Vincennes Roulant joyeux Vers ma maison de banlieue Où ma mère m'attend Les larmes aux yeux Le coeur content Mon Dieu que tout le monde est gentil Mon Dieu quel sourire à la vie Mon Dieu merci Mon Dieu merci d'être ici Ce n'est pas un rêve C'est l'île d'amour que je vois Le jour se... [Lire la suite]
02 octobre 2015

et soudain, le monde frissonna

Nous nous étions tant cru en plein été indien que nous fûmes tous saisis par ce froid pénétrant tout autant qu’étrange car il nous a semblé plutôt incongru. Cette tentative d’invasion de l’automne par des forces hivernales fit sursauter le monde entier et soudain, il frissonna. Et pas seulement à cause de la fraîcheur ambiante. Pas seulement à cause du froid. Et alors, chacun de se dire rapidement qu’il allait falloir prendre des décisions pour ne pas trembler jour et nuit. Ne pas oublier de sortir les affaires d’hiver. Enlever le... [Lire la suite]
27 septembre 2015

le marché indien

On dit de l’automne qu’il peut être un été indien, vous savez, l’été indien, c’est qu’on ira où tu voudras, quand tu voudras et l’on s’aimera encore lorsque l’amour sera mort et chabada bada et chabada bada… mais dans ce cas, quand l’automne est ensoleillé (même frais comme en ce moment), on peut dire que nous sommes dans un début d’été indien et qu’on ira où tu voudras quand tu voudras et que toute la vie sera pareille à ce matin, aux couleurs de l’été… et si nous sommes dans cette configuration, je me demande si ce matin, en allant... [Lire la suite]
23 septembre 2015

chanson d'automne

Les sanglots longs Des violons De l’automne Blessent mon coeur D’une langueur Monotone.   Tout suffocant Et blême, quand Sonne l’heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure   Et je m’en vais Au vent mauvais Qui m’emporte Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte.   Paul Verlaine (Poèmes saturniens)
Posté par sibal33 à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,