27 mai 2021

le blog reste ouvert pendant les travaux

Aujourd’hui, je vais vous faire une confidence vraiment très personnelle comme je n’en ai jamais fait à personne, ni à mon meilleur ami, ni à ma meilleure amie, ni à mon psy, quand j’en consultais un. Et franchement, vous allez crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz… Oh non crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz… Voilà qu’il recommence, le voisin. Enfin, quand je dis le voisin crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz crrrzzzrrrzzzrrrzzz… Je ne sais pas quel voisin. Mais vas-y que je te perce et... [Lire la suite]

11 avril 2021

tout est fin prêt

Ça y est, le document préparé le président, avec mon aide et mon accord est fin prêt. On a listé toutes les démarches à effectuer, enfin non, les démarches qu’auront à effectuer ceux qui seront en charge de s’occuper de tout parce que moi, j’aurai pris la tangente. J’aurai filé à l’anglaise. Et je serai parti sans demander mon reste. Ni mes restes. Mais qu’est-ce que c’est que toute cette poussière, là, par terre ? C’est moi, mais je ne veux pas leur dire. Après tout, ils n’avaient qu’à faire un peu plus attention à moi. Bon, je... [Lire la suite]
16 février 2021

vendredi matin, j’ai pensé à vous

Vendredi matin, j’ai pensé à vous. À 10h30, j’ai regardé l’heure et je me suis dit que ça faisait environ un quart d’heure que vous étiez rentrés. Un quart d’heure que vous aviez dû revenir, un peu trempés car il a sans doute beaucoup plu, à Bordeaux aussi, tout comme à Saint-Maixent. Et ça m’a fait plaisir de penser à vous alors que dès le réveil (et même pendant la nuit), je suis tombé dans la facilité des pensées négatives. J’ai mis la machine à tracassin en route et franchement, à part me tirer des larmes de moins en moins... [Lire la suite]
19 janvier 2021

9 rue de la Faïencerie

Pardon monsieur, vous pourriez m’aider ? Oui, si vous voulez. Je cherche le numéro 9, dans la rue. Dans la rue de la Faïencerie ? Oui. Alors là, je suis un peu embêté car j’habite le quartier mais pas dans cette rue, je ne la prends que pour aller acheter mon pain, le matin et je ne fais jamais attention aux numéros d’immeuble. En plus, j’ai l’impression qu’il n’y en a pas beaucoup, des numéros d’immeubles, dans cette rue car beaucoup d’entrées se trouvent dans les sentes, ces passages perpendiculaires réservés aux piétons.... [Lire la suite]
09 janvier 2021

tu imprimes quand je te parle ?

Hé, tu imprimes quand je te parle ou tu vas continuer d’avoir les yeux et ce qui te reste de cerveau que pour ton téléphone portable ? Je te rappelle qu’on est à table et que la moindre des choses, ce serait que tu sois un peu présent. Je suis sûr que tu ne sais même pas ce que tu es en train de manger, ce que tu as dans ton assiette. Oh, tu m’écoutes ? Elles sont bonnes mes pâtes à la bolognaise ? Hmmm ? Hein ? Tes pâtes à la bolognaise ? Très bonnes, elles sont très bonnes. Pfff, quand je pense que tu... [Lire la suite]
03 janvier 2021

tu as fait quoi ces derniers mois ?

Jean-Michel, qu’as-tu fait pendant ces derniers mois ? Tu as disparu de la circulation et soudain, tu arrives… J’ai fait quoi ces derniers mois ? Eh bien, pas grand-chose au niveau du sport parce que ce n’était pas possible d’en faire et donc, je suis resté beaucoup chez moi à regarder la télé, les matchs de foot, les films de karaté et les westerns. Ah bon, tu n’as pas pu faire de sport ? Ah ben non… Comment ? Mais tu n’es pas au courant ? Non !... Toi, Stéphane, tu n’es pas au courant ? Au courant... [Lire la suite]

02 janvier 2021

bonne année, Jean-Michel

Tiens, Jean-Michel, il y a longtemps qu’on ne t’avait pas vu rôder par ici. Tu es toujours en vacances ou tu es en retraite ? Ah oui, bonjour Stéphane, en fait, je passais par hasard et je me suis dit que comme il y avait de la lumière, c’est qu’il devait y avoir de l’électricité et s’il y a de l’électricité, forcément, tu es au courant ! Tu as vu, Stéphane, il n’y a pas que toi qui peux être drôle, moi aussi, je sais faire rire, non ? Oui, c’est amusant mais ce n’est pas très nouveau, tu sais… Oui mais non, parce que... [Lire la suite]
06 décembre 2020

mon sexe prend la parole (1)

J’ai décidé de prendre un peu de recul mais comme je ne veux pas laisser mon blog sans que rien ne soit publié, après mûre réflexion, j’ai décidé d’en confier provisoirement les clés à mon sexe, mon pote et ses deux cousines. Je lui laisse carte blanche pour donner son point de vue en faisant malgré tout attention à modérer ses propos pour ne heurter aucune sensibilité. S’il se débrouille aussi bien à l’écrit qu’au buccal… qu’à l’oral, je voulais dire, je le laisserai intervenir ici de temps en temps. Alors, avant de le laisser... [Lire la suite]
23 octobre 2020

mea maxima culpa coffina

Même si j’ai des doutes qui ne sont pas prêts d’être levés, je vais battre ma coulpe (tant que c’est encore possible de battre sa coulpe parce qu’il est évident qu’un jour, avec les réseaux asociaux, bientôt, les coulpes se plaindront de se faire battre…) parce qu’il faut savoir reconnaître qu’on s’est trompé (même si on pense qu’on a raison) et qu’on a (peut-être) tort (ce qui reste à prouver) même si là encore, on persiste à savoir qu’on est dans le vrai. Parce que moi, j’ai si rarement tort que je… Que je ne peux pas me tromper... [Lire la suite]
08 juin 2020

je veux un verre, Stéphane ?

Stéphane, tu veux un verre ? Euh, je ne sais pas… Vous savez que je ne bois pas, jamais. Enfin, presque jamais. En tout cas, pas souvent. Et il faut que je fasse attention car en tant qu’ancien migraineux, l’alcool ne me réussit pas vraiment. Mais à la limite, à la rigueur, à l’extrême rigueur, ça dépend de ce qu’il y a mais s’il y a du champagne ou du vin rosé ou du vin blanc, là, je veux bien un verre mais il ne faudra pas trop m’en donner. Au pire, ce serait un vin cuit parce que là, je sais que… Oui, si on me propose un... [Lire la suite]