25 mai 2019

transparente et récidiviste

Hier, quand j’ai quitté la cuisine pour faire je ne sais plus quoi, j’avais laissé la petite assiette, enfin, l’assiette à dessert transparente avec de l’eau dedans, au fond de l’évier en inox et je suis passé à autre chose et puis, m’en étant allé de Charybde en Scylla, si je puis dire, quand je suis retourné dans la cuisine, j’avais oublié que je l’avais laissée là. Et en rangeant quelque chose dans le placard réservé  à l’épicerie… Non, en cherchant quelque chose dans celui des compléments alimentaires et des médicaments, oui,... [Lire la suite]

24 mai 2019

l'assiette transparente

Tout à l’heure, alors que j’avais déposé les deux morceaux de saumon prévus pour le déjeuner dans une petite assiette transparente, je ne les ai pas laissés longtemps dessus. Non, parce que très rapidement, j’ai fini par les mettre dans une poêle avec un filet d’huile d’olive et l’assiette est restée sur la table à induction, comme ça, toute seule, toujours aussi transparente et j’ai vu qu’elle essayait de passer inaperçue. Je la connais bien, cette petite assiette, elle me fait toujours ça, elle joue à cache-cache avec moi et moi,... [Lire la suite]
06 mars 2019

floc, floc, je m’ennuie, floc… floc, oui, je m’ennuie

Floc, floc… Floc… Floc… Floc, je m’ennuie, floc… Floc… Alors, je compte les gouttes qui tombent du robinet dans l’évier de la cuisine. C’est un évier en inox et donc, chaque goutte qui tombe de haut dedans fait plus de bruit que si ça avait été un évier avec la moquette. Ce qui n’arrive pas souvent. Des éviers avec de la moquette. Parce que, même si c’est plus pratique quand on fait tomber un verre ou une assiette dedans, ça ne casse pas, ça ne peut pas casser en chutant sur de la moquette, même en synthétique mais ce n’est surtout... [Lire la suite]
26 juin 2018

et la tortue, cette idiote, qui respire par les fesses

On savait déjà que l’oursin n’avait qu’un seul orifice qui lui sert à la fois de bouche et d’anus (c’est pour ça que je n’en ai jamais embrassé un langoureusement car je me suis toujours méfié, si jamais il était en mode anus, je n’aurais pas aimé lui rouler un patin – remarquez, en même temps, comme dit Macron, je n’ai même jamais une simple bise à aucun oursin. Je n’en ai jamais eu dans mon assiette non plus. Je sais juste que ça pique. Et que les amateurs disent que c’est très bon. En dehors de ça, les oursins et moi, ça fait deux.... [Lire la suite]
25 septembre 2017

la cigarette du condamné

Bon, c’est ma dernière journée, encore une fois. La dernière journée avant la reprise. Celle du condamné à ses risques et périls. Cela mérite-t-il une cigarette avant d’y retourner ? Non merci, je ne fume pas. Pas même la moquette. Juste un peu de saumon, de temps en temps… D’ailleurs, à propos de saumon, pendant que j’étais en vacances, sur la Costa Brava, dans notre hôtel, il y avait des petits déjeuners assez exceptionnels par leur variété et la qualité des produits. En particulier, du saumon fumé, puisqu’il en était question... [Lire la suite]
30 novembre 2015

les couverts récalcitrants

Il m’est arrivé une curieuse aventure, pendant le dîner d’hier soir. Exceptionnellement, je n’ai pas préparé la pizza du dimanche soir car j’avais un peu de restes à terminer et j’avais envie de manger de la soupe. Une fois n’est pas coutume. Sauf que quand j’ai voulu me servir de la première goulée de soupe, la cuiller que j’avais dans la main a refusé de plonger dans mon assiette. Au début, surpris, je me suis dit qu’une force extérieure était en train de m’empêcher de la mettre dans mon assiette mais très vite, je me suis rendu... [Lire la suite]
02 octobre 2015

et soudain, le monde frissonna

Nous nous étions tant cru en plein été indien que nous fûmes tous saisis par ce froid pénétrant tout autant qu’étrange car il nous a semblé plutôt incongru. Cette tentative d’invasion de l’automne par des forces hivernales fit sursauter le monde entier et soudain, il frissonna. Et pas seulement à cause de la fraîcheur ambiante. Pas seulement à cause du froid. Et alors, chacun de se dire rapidement qu’il allait falloir prendre des décisions pour ne pas trembler jour et nuit. Ne pas oublier de sortir les affaires d’hiver. Enlever le... [Lire la suite]
03 mai 2015

jaune dedans et blanc dehors

Je crois qu’il y a deux écoles ou deux façons de faire. En tout cas, pour ceux qui mangent d’abord l’un puis, ensuite, l’autre. Parce que, ceux qui les mangent ensemble, en les coupant en tranches, par exemple, on s’en fout un peu pour ne pas dire beaucoup. Je voudrais parler des œufs durs. Parce que moi, quand il m’arrive (rarement) d’en avoir dans mon assiette, je commence toujours par le blanc et je termine toujours par le jaune. Pour la simple raison que je préfère le jaune alors, je me débarrasse d’abord de la partie que j’aime... [Lire la suite]