22 avril 2019

c'est la pleine saison des asperges

Peut-on dire que j’ai le syndrome d’asperges ? Oui, parce que quand c’est la pleine saison, comme en ce moment, j’en achète toutes les semaines et j’en cuisine des blanches et des vertes mais jamais en même temps. Une asperge. C’est toujours soit l’une, soit l’autre, des deux variétés. Deux asperges. Et pour demain, j’ai prévu de ne servir que des vertes. Trois asperges. D’abord en entrée et puis en plat. Quatre asperges. Parce que demain soir, j’ai un dîner, non pas de gala mais un dîner de clôture de travail. Cinq... [Lire la suite]

08 avril 2018

la lessive tourne en rond et les asperges sont cuites

Un dimanche ordinaire, pour moi, ce sont d’abord les courses au Lac, éventuellement le marché, la promenade des chiens avec le patron, accessoirement, des petits travaux administratifs pour lui ou des gros chambardements dans l’agencement de son intérieur, à la demande de Claude et, la préparation des légumes frais qui ne le resteront pas longtemps si je ne m’occupe pas d’eux le jour-même. Ils sont comme certains que je connais bien mais dont je ne dirai pas le nom, avec eux, c’est tout de suite. Ça ne peut pas attendre. C’est... [Lire la suite]
15 mai 2016

perturbations en cuisine

Dimanche. Onze heures. De retour du marché, je ne vais pas tarder à préparer mes asperges pour demain. Les faire cuire un peu à l’eau afin de les préserver au mieux. Et je vais couper les poireaux pour les mettre au réfrigérateur, histoire de bien les conserver eux aussi. Les fraises, je vais les mettre dans une boîte hermétique et le reste, sur le balcon. Même s’il est prévu qu’il fasse vingt degrés dehors, ça sera toujours moins chaud que dans l’appartement et surtout, plus aéré. Les légumes et les fruits aiment bien être à l’air... [Lire la suite]
18 mai 2014

des odeurs nuisantes

C’est étrange, je ne sais pas ce qui m’arrive ce soir, mais je te regarde comme pour la première fois… Non, pardon, je me suis trompé. Ça commence comme la chanson de Dalida et Alain Delon, Paroles Paroles mais je me suis juste embrouillé les pinceaux, mélangés les panards, mixé les panais ( ?) car je voulais seulement dire que : c’est étrange, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, à ce mec, dans la rue, tout à l’heure mais franchement, il y a de quoi se le demander. Et je me le demande. Et je me remercie de m’être posé la... [Lire la suite]
25 avril 2014

Fip Inter Pordeaux

Une lectrice sympathique mais néanmoins aimable (à moins que ce ne soit l’inverse) a réagi à mon billet d’hier sur ma confusion entre Nina Hagen et Dave alors que j’écoutais Fip, hier après-midi tout en me pelant des asperges (rien de grivois dans cette expression, n’en déplaise aux obsédés) car elle était extrêmement surprise de savoir qu’il y avait aussi Fip à Bordeaux. En gros, elle a dû penser que nous ne méritions une radio d’une si grande richesse musicale. Ou alors, son étonnement était réel et je suis ravi de pouvoir lui... [Lire la suite]
24 avril 2014

Dave Hagen

J’étais tranquillement en train d’éplucher une énième botte d’asperges (j’ai l’impression de ne faire que ça depuis dimanche matin) quand, de la cuisine, j’entends une voix qui me semble familière, à la radio, sur Fip mais le bruit de l’économe sur les longues asperges blanches m’empêche de bien reconnaître et la voix et la chanson. C’est Dave ! J’en suis sûr. Ils passent Dave sur Fip ! Incroyable ! Mais sans doute Dave dans un morceau classique. Ils se dévergondent, chez Fip. Je les écoute souvent, tous les jours mais... [Lire la suite]
20 avril 2014

tu as vu, c'est dimanche, Pascal

Il n’y pas que des Pascal célèbres et pourtant, même des pas connus, je n’en ai pas beaucoup rencontré dans ma vie, tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel. Le passage à niveau de l’un à l’autre étant parfois tellement ouvert que ça a pu se mélanger. Aucune barrière, aucun garde-barrière et vogue la galère, roule la Micheline et s’en vont à l’infini les rails. Et pour les Pascal célèbres, c’est vraiment embêtant un jour comme aujourd’hui, car c’est aujourd’hui dimanche, tiens, voici des roses blanches car des roses... [Lire la suite]