22 mai 2016

monter, bourrer

Je vous annonce que je suis prêt à prendre des responsabilités pour mon pays si besoin. Je suis plutôt beau gosse, j’ai de la gueule, je ne pratique pas la langue de bois, j’ai déjà fait partie d’un gouvernement que je croyais de gauche et je suis prêt à prendre des responsabilités pour mon pays si besoin. Vous êtes sûr que le pays n’a pas besoin de moi ? Regardez bien dans tous les coins, vous verrez bien que le pays a besoin de quelqu’un. Donc, je pense que ce quelqu’un, ça ne peut être que moi. Vous n’êtes pas d’accord avec... [Lire la suite]

10 mai 2015

deux fois presque trois

Je n’en reviens toujours pas, ça fait déjà deux fois que je ne travaille pas un jour férié en moins de quinze jours. Deux vendredis offerts par mon patron. La première fois en dix ans. Parce que ça fait un peu plus de dix ans que je suis dans cette entreprise et c’est bien la première fois que, outre le 1er mai, on m’offre le 8 mai. Et il n’est pas du tout impossible ni interdit qu’on m’offre aussi l’Ascension. Est-ce pour grimper socialement ? Non, je ne pense pas. Ça restera la fête de quand Jésus est grimpé aux arbres… ce... [Lire la suite]
29 mai 2014

moi, je dis : escalade

Moi, je dis : escalade. Parce que c’est le jour ou jamais. Le jour où on peut tout monter. Où toute escalade est de bon ton. Un jour où on a le droit de se lever un peu plus tard que les autres jours. Et pour moi, c’est une matinée à 50% de matières grasses parce que j’ai pu (malgré tout) tenir jusqu’à sept heures pour sortir de mon lit comme une rivière en crue : presque brutalement et avec la tête un peu douloureuse. Parce que j’ai changé mes habitudes et au lieu de me lever à 4h20 pour aller travailler, mes neurones n’ont... [Lire la suite]