03 juillet 2017

la contre-déclaration

Il faut que vous le sachiez afin qu’il n’y ait aucune équivoque entre nous, vous ne m’intéressez pas. Jamais mon regard ne s’est porté sur vous avec quelque arrière-pensée que ce soit. Jamais je n’ai imaginé quoique ce soit entre nous d’autre que purement professionnel et encore, sans aucune relation amicale au milieu de notre état de collègues respectifs. Jamais nous ne sommes sortis boire un verre ensemble. Jamais nous n’avons pris un repas ensemble, ni déjeuner ni dîner. Quant au petit-déjeuner, c’est carrément de la... [Lire la suite]