04 mai 2021

chambre 206 (4)

La semaine dernière, je suis allé te voir dans ta chambre 206, celle qu’on a envie d’oublier le plus vite possible et cette fois, je pense que ça va être probable. Sauf que je dis ça, mais je sais que ça va être difficile, j’y penserai souvent et je penserai toujours à toi, là-bas, à Parthenay. Et je n’oublierai jamais cette chambre nue aux murs bleus comme une arnaque, une promesse de douceur et/ou de bonheur qui n’existerait jamais. Pas là, pas dans cet endroit. Loin de moi d’en vouloir aux personnels soignants qui se sont occupés... [Lire la suite]

28 octobre 2017

Affle-loupé

Il y a loin de la coupe aux lèvres, comme on dit. Et ce n’est rien de le dire, justement. J’en veux pour preuve qu’entre les publicités de chez Alain Affle… (ça se termine par « lou » mais je ne veux pas que ça fasse de la réclame en sa faveur, en plus) et la réalité, il y a un fossé que seul un tremblement de terre est capable de créer. Comment dire, chez Affle… rien ne correspond à la réalité. À la vraie vie. Quand j’y suis allé, la première fois, je suis tombé sur une monture qui me convenait et je me suis laissé faire.... [Lire la suite]