01 février 2019

les derniers seront les premiers

Hier, c’était le dernier jour du mois et aujourd’hui, c’est le premier jour du mois. On ne sait plus trop à quel saint se vouer si les choses changent tout le temps. Alors, si même les calendriers et les éphémérides s’y mettent, se mettent à faire n’importe quoi n’importe quand, moi, je ne donne pas cher de ceux qui ne sont pas bien organisés. Je ne vais donner aucun nom pour ne citer personne mais je pense aux gens agiles et jeunes ainsi qu’aux cas soc’ réunis. Tiens, c’est bien, ça, ça nous change. Ce qui est drôle car je viens... [Lire la suite]

14 août 2018

l'escalade de la violence

Évidemment, comme il fallait s’y attendre, pas de pigeon sur les toits autour de la terrasse, depuis que j’ai mon fusil à eau. Un peu comme s’ils étaient comme moi, ces désagréables volatiles, la peur du gendarme. Une espèce de sixième sens. Mais tout viendra à point nommé à qui saura attendre et moi, je suis capable d’une patience que personne ne peut imaginer. Et en plus, comme ça m’amuse, cette idée d’arroser les oiseaux jusqu’à dix mètres de distance, je n’attends plus qu’une chose, c’est de pouvoir m’en servir. J’imagine leur... [Lire la suite]
18 novembre 2017

lettres au Père Noël

Cher Papa Noël, Cette année, pour Noël, j’aimerais beaucoup avoir la poupée Barbipute qui vient juste de sortir car j’aimerais beaucoup être dans les premières petites filles sages à l’avoir pour pouvoir jouer très, très vite avec. Au cas où tu ne serais pas tout à fait au courant, Barbipute, c’est une poupée un peu très, très jolie mais très provocante (à moins que ça ne soit l’inverse ?) et le but du jeu, c’est qu’elle se fait harcelée par un porc avant qu’on le balance sur Internet. Merci beaucoup d’avance, je suis très, très... [Lire la suite]
03 mai 2017

faire croire qu’on est une eau dormante

Garder son calme. Être zen. Se concentrer pour n’être plus qu’un jardin japonais, au fond de soi. Respirer au rythme des libellules qui virevoltent à la fois vite et au ralenti. Laisser les grenouilles dans leur bénitier et les taons se faire emporter par le vent. Être zen. Se dire que plus rien ne compte que sa propre foi. Que son cœur. Et que sa motivation. Rester serein. Être zen. Mettre le doigt sur la tranquillité comme si c’était un point G mais oublier les poings avec un g final. Se dire que l’ironie est la meilleure des... [Lire la suite]