24 août 2018

pile dans quatre mois !

Tous ceux qui me connaissent bien savent que je n’aime pas fêter Noël. Pourquoi ? Parce que. Parce que quoi ? Parce que parce que. Et débrouillez-vous avec cette réponse qui résume bien mon état d’esprit légèrement à cran dès qu’on évoque cette fête de l’indécence. Je ne vais pas redire et re-redire les arguments qui font que désormais, pour moi, Noël, c’est juste un moment où j’ai l’habitude de travailler encore un peu plus de nuit alors qu’on est en plein hiver et qu’on est mieux sous la couette. Mais cette année, je vais... [Lire la suite]

24 décembre 2017

un ciel pas du tout festif

Hier, j’ai démontré avec force arguments que j’avais des goûts et des idées bien tranchés (comme le saumon fumé en cette période de Noël) mais on ne peut pas en dire autant de tout le monde. La preuve ? Regardez-moi ce ciel d’un gris sinistre (pourtant, j’aime beaucoup le gris, en général, c’est même une de mes couleurs favorites même si je ne suis pas certain que ça soit vraiment une couleur) où on dirait que le jour hésite à faire nuit ou que la nuit s’est mal déguisée en jour. En plus, le ciel semble lourd et bas. Comme... [Lire la suite]
10 octobre 2017

pas d'accord, encore une fois

À la différence de ceux qui ont les moyens de faire grève, comme ça, d’un simple claquement de doigts, moi, aujourd’hui, j’ai travaillé normalement voire un peu plus que d’habitude car j’ai eu une matinée bien chargée, ce qui n’est pas extraordinaire pour un mardi matin mais bon, cette fois, c’était bien plus dense que les fois précédentes. Je ne sais pas expliquer cela. Un rapport de cause à effet avec les arrêts de travail des fonctionnaires, assimilés, privilégiés et de tous les moutons qui vont les suivre, étudiants et lycéens... [Lire la suite]
05 mai 2017

j'ai juste envie de dire

J’ai juste envie de dire que j’ai eu honte et que j’ai eu peur, mercredi soir, en tentant de tenir bon devant ma télévision où se déroulait le débat tant attendu de l’entre-deux tours. Avec les deux finalistes que tout le monde connaît. Fallait-il y aller ? Oui. Car même si cela fut éprouvant pour nous aussi (qu’est-ce que ça a dû être pour celles et ceux qui étaient sur le plateau ou à proximité !), ça nous a éclairé sur le vrai visage inquiétant de celle qui prônait la France apaisée il n’y a pas si longtemps que ça. J’ai... [Lire la suite]