04 mai 2019

fondamentalement

Revenir aux fondamentaux, ai-je entendu à la radio, ce matin. Il paraît que les gilets jaunes (et casseurs réunis ?) veulent réinvestir les ronds-points, revenir aux fondamentaux. Je veux bien, moi mais qu’y aura-t-il à casser, là, hormis les pieds et les pédales des conducteurs ? Néanmoins, une question me taraude l’esprit, après avoir entendu cette nouvelle un peu inattendue : le mot « fondamentaux », sont-ce les journalistes qui l’ont employé où vient-il directement des gilets jaunes (et casseurs... [Lire la suite]

07 avril 2019

j’peux pas, j’ai pas piscine

Aujourd’hui, je ne peux pas, je n’ai pas piscine. Mais j’ai autre chose alors tant pis, ça sera sans moi. Parce qu’il faut bien que je puisse faire tout ce que j’ai à faire maintenant que j’ai du temps libre devant moi. Mais je me demande si c’est bien utile que je continue de courir comme je le fais parce que là, franchement, courir, d’accord, mais après quoi ? Ça, c’est une autre paire de manches. Ou une autre paire de collants. Donc, ce matin, j’ai décidé que j’allais commencer à freiner un peu. À ralentir ma course contre le... [Lire la suite]
01 avril 2019

fish and chips

Quand je pense qu’on est le premier et que je ne pourrai même pas faire de poisson d’avril à mon travail, comme je ne l’ai pas fait pendant les quatorze ans que j’ai passés là-bas ! C’est vrai, ça, faire des poissons d’avril chez un poissonnier ou un mareyeur, c’est encore plus drôle, non ? Oui, c’est vrai, j’aurais dû en faire. J’aurais dû en accrocher des poissons morts au dos de mes premiers patrons, Nicole et son fils Freddy. Si ça se trouve, ils ne s’en seraient même pas rendus compte tant ils étaient obnubilés par... [Lire la suite]
21 avril 2018

à la recherche d’un petit moment de bonheur, si petit soit-il

Empoter ou rempoter des plantes, au premier abord, ça fait un peu corvée, surtout après une nuit bien longue au travail et une matinée tout aussi interminable (et dans interminable, il y a « minable ») mais j’ai préféré m’y mettre tant que j’étais crevé. Quitte à être à ramasser à la petite cuiller (en argent ?), autant l’être totalement. Absolument. Fondamentalement. Et avec ces trois adverbes, qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? Ici, on trouve tout, comme à la Samaritaine. Alors, qu’est-ce qui vous ferait... [Lire la suite]
09 juin 2016

un vrai festival

Il y a peut-être un moyen de gagner de l’argent facilement. Oui. Si je crée mon propre festival. Un festival comme on n’en a encore jamais vu. Un truc tellement original et fédérateur, si on en croit les manifestants (un peu moins si on en croit la police) que j’ai toutes les chances de toucher le jackpot. En effet, dans les affaires, il suffit juste d’être le premier. Et je pense que sur ce coup-là, non seulement je suis le premier mais je suis le seul, l’unique, le définitivement numéro 1. Je vais lancer le premier festival de la... [Lire la suite]
13 janvier 2016

la galette individuelle

Janvier, le mois des galettes, pour les plus chanceux, le mois de la galette, quand ils touchent une augmentation de salaire ou une prime exceptionnelle. En ce qui me concerne, une augmentation de salaire, je n’en ai pas eu depuis le 1 er août 2006 où on m’a royalement donné 5 centimes d’euro de de l’heure sans que je ne demande rien. La reconnaissance d’un patron, quand même, c’est quelque chose, hein ? Mais je pense que ça aurait été mieux qu’on ne m’en donne qu’une partie, de ces cinq centimes, et qu’on me gratifie du reste... [Lire la suite]

26 novembre 2015

pont de Varole

Comme quoi la télévision, ça ne sert pas qu’à se divertir devant des jeux dans lesquels on gagne des sommes indécentes si on les compare avec la difficulté des questions qui sont posées, ça ne sert pas qu’à apprendre les plus mauvaises nouvelles de France, de Navarre et du reste du monde entier (à chaque jour ou presque sa catastrophe et accrochez-vous bien, on va vous montrer des images difficiles à regarder) et ça ne sert pas qu’à voir les horreurs perpétrées par ces gros cons de terroristes d’une lâcheté sans nom (trop facile, oui,... [Lire la suite]
20 juin 2015

il faut boire à la source

Je suis un peu circonspect quant à la proposition de loi sur le prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source. Non pas que je n’aie pas compris ce dont il s’agissait ni comment ça allait se passer, concrètement, une fois les choses bien mises en place. En plus, je suis totalement, intégralement et unanimement pour. Comme je suis déjà mensualisé depuis ma deuxième année d’imposition, autant vous dire que pour moi, ça ne va pas changer grand-chose. Je ne verrai pas beaucoup de différence. Hormis sur mon bulletin de salaire. Avec une... [Lire la suite]
08 janvier 2015

carte au trésor

J’ai trouvé un plan, par terre. Je n’ai pas compris de quel plan il pouvait bien s’agir mais j’ai cherché. J’ai cherché comme si j’étais en quête d’un trésor. En chasse d’un trésor. Et voici quelles sont mes éventuelles conclusions. J’ai d’abord pensé que ça pouvait être le plan pour venir à mon bureau mais je n’en ai pas besoin, je connais le chemin par cœur que je vienne en tram ou en voiture. Mais ça pouvait être pour quelqu’un qui voulait venir nous voir pour un entretien d’embauche, par exemple, ou pour enlever une commande. En... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 04:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
08 juillet 2014

me foutre dessus

J’ai envie de tout envoyer promener et de me replier sur moi, me laisser aller aux pa-pattes en rond sur le canapé voire sous la table, sur le tapis, entre les chaises. Qu’on m’oublie le temps que j’en ai besoin et qu’on me laisse seul le temps que j’en ai envie. Je me porte volontaire pour toutes les expériences qui concerneraient les effets de siestes prolongées, très longues, sur l’homme. Sur moi. Je ne veux voir personne et je ne veux parler à personne et je ne veux entendre personne me parler. Qu’on me laisse seul dans mon coin... [Lire la suite]