09 juin 2019

un dimanche pour rien

Je n’aime pas trop gâcher, du moins, j’essaie de le faire de moins en moins. Le moins possible. Parce que c’est vrai que fut un temps où j’ai bien gaspillé, comme tout un chacun. Parce qu’on ne se posait pas vraiment la question. Mais avec ce temps qui va et qui fait que tout s’en va, on réalise qu’on a été bien léger, bien laxiste, bien insouciant. L’insouciance est un apanage de la jeunesse. Je suis passé par là mais je n’y repasserai plus vraiment. Maintenant que j’ai plus, nettement plus de temps libre, outre le fait que je cours... [Lire la suite]

13 octobre 2015

déjà quinze heures

Déjà trois heures trente ! Mais ma nuit n’est pas finie ! Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à accrocher tous ces putains de wagons ? Déjà cette nuit, je me suis réveillé plusieurs fois et au moins par deux fois, j’ai eu froid et donc, un peu plus de mal à me rendormir que d’habitude. Je suppose que le marchand de sables était en train de se la couler douce. Peut-être du côté des Olonne…  allez savoir… en tout cas, moi, quand je me réveille comme ça à une heure qui pourrait être celle de mon lever officiel, je... [Lire la suite]
27 octobre 2014

pintade ou saucisses ?

Samedi après-midi, nous sommes allés voir le dernier Woody Allen avec le patron et Claude. Ça n’arrive pas si souvent que nous y allions tous les trois même si je redoute toujours un peu la présence de Claude à mes côtés car je n’aime pas qu’on me parle pendant un film et Claude le fait facilement, ça. Magic in the moonlight, ce n’était pas mon premier choix mais il faisait partie de la liste de mes envies potentielles car la bande annonce m’avait accroché alors qu’en général, je me méfie toujours des bandes annonces.  Et... [Lire la suite]