23 juin 2019

il faut te ressaisir, mon gars

Oui, on a beau être bon, on peut parfois se laisser un peu aller et finalement, cacher une certaine médiocrité. La seule différence avec ceux qui le sont souvent, très moyens, c’est que quand on peut, quand on en est capable, on arrive peu ou prou à masquer ses faiblesses, à les enrober dans une couche de faux-semblants qui peuvent faire croire qu’on a travaillé ou qu’on est toujours à la hauteur. Je suis tout à fait capable de ça, je le sais d’autant bien que je me connais comme si je m’étais fait et que je ne me fais aucune illusion... [Lire la suite]

13 octobre 2017

une apparence calme

Tout semble calme et peut-être même que tout est calme. Une apparence calme. Ce qui n’a rien à voir avec un calme apparent. C’est ça qui est intéressant, dans la langue française, dans l’écriture et dans les mots, c’est que non seulement, chacun d’eux a un sens mais ce dernier peut varier selon la place du mot en question dans la phrase. C’est pourquoi, si j’écris que je suis entouré d’une apparence calme, ça ne veut pas du tout dire la même chose que si je parle d’un calme apparent. Un calme apparent, c’est en surface que ça se... [Lire la suite]
08 juin 2016

blocage des accès à ma pensée

On ne l’a pas vu venir, celui-là. Un mouvement social qui est parti d’on ne sait où et qui a décidé de bloquer tous les accès à ma pensée pour au moins vingt-quatre heures. En gros, ça signifie que je suis dans l’impossibilité totale d’écrire un billet dans mon blog aujourd’hui. On ne connaît pas encore les revendications de ce mouvement social. On parle d’un groupuscule d’extrême migraine qui pourrait s’être infiltré dans mon organisme, physiquement parlant et qui aurait eu les clés du coffre-fort de mon intellect. Du coup, ça... [Lire la suite]
15 août 2013

un coup de vieux, dedans

Je prends un coup de vieux. Je vieillis des dents. Et je vieillis aussi dedans, pas seulement dehors. Parce que quand on vieillit, ça commence à se voir progressivement jusqu’à ce qu’on ne voit plus que ça. Et il y a toujours un moment où ça bascule et tout semble alors irrémédiable et on fait un peu comme si de rien n’était mais on n’est pas dupe. On sait qu’on ne pourra plus jamais rien y changer. C’est ainsi. Depuis la naissance. Sauf que tant qu’on est jeune, on a l’impression d’avancer dans la force, la puissance et la beauté.... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,