02 février 2019

la ville en est pleine, plus que d'habitude

Non, je ne vais pas parler des agiles et jeunes ni des cas soc’ réunis car je me rends bien compte que ça ne sert à rien, autant parler à un sourd ou demander à un aveugle de voir la vérité en face (pardon les sourds et les aveugles !) et malheureusement comme ils sont autant butés que moi, chacun ne campant que sur ses positions, on va clore le débat. D’autant que, autour de moi, on me conseille de mettre la pédale douce car j’ai vite fait de me faire emmerder. La preuve ? Un anonyme qui m’envoie un lien Youtube sur un de... [Lire la suite]

25 octobre 2018

ça ne va pas changer le monde de l'entreprise

L’autre jour, c’était même lundi, je crois que j’en suis sûr, mon collègue préféré (un de mes collègues préférés) m’a appelé pour en savoir un peu plus sur ma décision de quitter la société. Je lui ai annoncé la chose jeudi dernier, au boulot et il m’a dit qu’il voulait qu’on en reparle. Je pense que ça l’affecte un peu mais c’est probablement plus que ce que je fais que pour ce que je suis. Après tout, vous comprenez, à mon âge, désormais, on prend ce qui vient et on n’est pas trop regardant. Je l’aime bien, lui et c’est tout. Si... [Lire la suite]
21 juillet 2018

tiens, prends ça dans ta goule !

Il y a des fois où les gens sont vachement nerveux. Et surtout, ils sont nettement plus nerveux que moi. J’en veux pour preuve ce qui s’est passé avant-hier au boulot et qui est une conséquence de ce nid de mouches et d’asticots qu’on a découvert dans un conteneur plein de déchets de poissons pourris depuis samedi dernier (voir mon billet presque excellent du 19 juillet : « les mouches pourraient avoir la complaisance de mourir le mercredi matin ») : finalement, après le passage des éboueurs sympas, une fois le... [Lire la suite]
13 novembre 2017

apophtegmes choisis

Je ne vais pas beaucoup me fatiguer, aujourd’hui car je suis pris par le temps et je viens de lire quelque chose qui m’a réjoui alors, pour une fois, je vais tomber dans la presque facilité et me contenter de faire des citations. Juste après avoir expliqué mon propos. Mon propos dans lequel il est question d’apophtegmes. J’imagine que ce mot barbare et technique (à moins que ça ne soit l’inverse) est inconnu pour la majorité relative de mes sept ou huit lecteurs réguliers. Et je vais les rassurer : ne pas savoir ce qu’est un... [Lire la suite]