31 janvier 2019

bergère, es-tu bien protégée de la pluie ?

Il pleut, il pleut, il pleut, bergère, rentre tes blancs moutons mais pas tes gilets jaunes et encore moins tes casseurs avec lesquels ils sont réunis comme une association de malfaiteurs, finalement. Et toi, fais attention à ne pas trop de mouiller car vu qu’il fait frais, tu risquerais d’attraper du mal. Nous sommes jeudi, le dernier jeudi du mois de janvier 2019 et le dernier jour tout court de ce mois de janvier qu’on est bien content de voir se terminer. Je ne sais pas pourquoi mais novembre, décembre et janvier, qui viennent de... [Lire la suite]

10 octobre 2018

j'ai pris du retard

Je viens de prendre du retard, sans m’en rendre compte, insidieusement. J’avais pris le rythme d’écrire pour le lendemain, depuis quelques temps et ça me permettait de ne pas me stresser en cas d’angoisse de la page blanche. Et là, je ne sais pas ce qui s’est passé mais une chose est sûre, hier, j’ai écrit en rentrant de mes corvées et je me suis dit que zut, il y avait encore le billet du jour à écrire alors que je n’étais pas très en forme et que bon, et tout et tout, quoi, vous me comprenez, hein ? Alors, hier soir, j’ai... [Lire la suite]
26 janvier 2018

l'angoisse de la page blanche

Je suis là, depuis un moment, à zoner dans l’appartement et je me dis que bon, il va bien falloir que je m’y mette si je veux publier un billet avant 16h30 / 17h, moment où parfois, j’ai eu du mal à aller au bout car j’avais des problèmes de connexion. Pourtant je suis sur la fibre mais des fois, je me dis que ça n’apporte pas grand-chose de plus que le simple câble. Ou alors, c’est mon ordinateur qui n’en peut plus. Il a déjà dépassé les 10 ans et pour une machine comme celle-ci, qui plus est, portable, c’est sans doute beaucoup. Je... [Lire la suite]
30 mai 2017

Mad Max et Juliette

Cette nuit, je me suis réveillé plein de fois, sans doute parce que j’avais peur de me rater l’heure de réveil, programmée à 3h pétantes. Un peu aussi parce que j’étais un peu excité par le début de la cérémonie des Molière, hier soir. Pas mal parce que ça m’a frustré d’être obligé d’éteindre vers 23h30 pour tenter de m’endormir. Et parce que j’ai eu trop chaud malgré les 10 degrés perdus en 24 heures. Il était donc écrit que cette dernière nuit avant ma reprise ne serait pas à marquer d’une pierre blanche. Pan dans ma gueule, en... [Lire la suite]
13 janvier 2017

il suffit d'un rayon de soleil

Il suffit d’un simple rayon de soleil au milieu de ces nombreuses heures de ciel gris, d’abats d’eau et de vent frais pour que tout d’un coup, même certaines douleurs font alors leur entrée dans la boîte aux souvenirs. Dans celle aux mauvais souvenirs, pas dans l’autre, celle qu’on chérit comme un trésor. Celle qu’on aime montrer aux autres ou à laquelle on aime penser quand on est seul. Quand on est seul et que ça ne va pas forcément au mieux. On peut ne pas aller mal (ni très mal) mais ne pas être au top pour autant. Des petits... [Lire la suite]
19 décembre 2014

trou dans les méninges

Hier soir, juste après dîner, j’étais en train de faire la vaisselle (je fais toujours la vaisselle) et je me souviens parfaitement avoir eu une idée de billet pour ce blog. Je me suis dit que j’allais la noter juste après avoir essuyé les deux derniers verres (puisque j’en étais à la fin de cette vaisselle) et donc, dans moins de deux minutes, je serais devant mon PC ou devant mon petit carnet de notes et vogue la galère, voici au moins un billet pour lequel j’aurais eu de l’inspiration. Sauf que quelque chose a capturé mon... [Lire la suite]
21 janvier 2014

et vogue, ma galère

Sur des flots loin d’être bleu, je dérive et j’attends la quille. Je touche parfois le fond comme la petite au pull marine, dans la piscine, avant de rebondir et de me cogner le front à la coque d’autres bateaux ivres et sous-marins verts. Quand je ferme les yeux, je ne vois que des méduses noires dont les filaments m’effraient de peur d’être encore plus contaminé par ce mal qui m’enfonce encore un peu plus profond. Et je me dis que je vais attendre une mer plus calmée-eu ou un Pinkerton viendra peut-être me secourir avant que je ne... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 18:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
12 novembre 2013

tes lacets étaient défaits

C’est après un petit moment d’effarement que j’ai pu renouer avec la confiance, un début de sérénité et une forme d’acceptation. Tout ça, c’est un peu synonymes et compagnie mais c’est ainsi que je l’ai ressenti. Un moment d’égarement comme quand on perd quelqu’un des yeux, dans la foule, dans une foule. Un moment de panique à se faire des extrasystoles de dingue. À battre la chamade mais à l’envers car là, ce n’est pas pour l’être aimé, c’est parce qu’on a craint de l’avoir perdu, cet être aimé. Cet être cher. Et c’est un peu ce qui... [Lire la suite]