24 décembre 2019

dormirons-nous ensemble ? (billet garanti sans Noël)

Que ce soit dimanche ou lundi, soir ou matin minuit midi, dans l'enfer ou le paradis, les amours aux amours ressemblent. C'était hier que je t'ai dit : nous dormirons ensemble… Si tu existais dans ma vie, je te dirais, très rapidement « J’aimerais passer une nuit avec toi, j’aimerais dormir avec toi, j’aimerais me réveiller à tes côtés, le matin » parce que je suis un grand romantique. Parce que quand on tombe amoureux, c’est un peu le Graal, de partager le lit de quelqu’un. Et pas seulement pour la bagatelle. Aussi... [Lire la suite]

17 novembre 2019

la chatte sur moi brûlant

Ce fut comme un orage affectif, un déluge d’amour et j’en ai pris plein le cœur. Quand nous nous sommes (enfin) retrouvés ensemble, comme si c’était une première fois. Comme si c’était la première fois. Avec toi, c’est toujours la première fois, comme le chantait Serge Lama : « Ne t’en fais pas, non ne t’en fais, c’est toujours comme ça, la première fois ; d’abord on ne dit rien puis on se dit tout, on a peur des chiens et on a peur du loup… » Mais moi, je n’ai eu peur ni des chiens, ni des loups et encore moins... [Lire la suite]
05 novembre 2019

une mise en bière

Forcément, curieux comme je suis, quand j’ai quelque chose qui m’interpelle, je ne peux pas faire autrement que tout faire pour comprendre le pourquoi du comment. J’en veux pour exemple cette bouteille de bière de 75cl, que j’ai achetée hier matin alors que je n’aime pas du tout en boire. Déjà, je me suis demandé pourquoi je l’avais mise dans ma liste de courses. Et puis en réfléchissant un peu, je me suis souvenu que c’était normal, vu que je vais faire une nouvelle recette à base d’échine de porc, de pommes fruits et de pommes de... [Lire la suite]
04 novembre 2019

Marie douceur, Marie colère

Une des plus belles femmes du monde. Des yeux à vous faire tomber à la renverse. Une voix qui me charmait dans chaque chanson. Et une certaine folie qui, même si elle m’effrayait un peu, me plaisait malgré tout. Mon amour, mon amie… J’aurais tellement aimé pouvoir lui dire, si j’avais pu la rencontrer, à l’époque où elle était une femme publique mais moi, j’étais bien trop jeune et j’avais d’autres idoles qui occupaient mon quotidien, mais elle, elle, elle avait une place particulière dans mon cœur. Combien de fois suis-je allé sur la... [Lire la suite]
16 mai 2019

trente minutes au milieu de ceux qui travaillent

Il est 8h10, je suis rentré chez moi il y a moins de dix minutes. J’en étais parti il y a moins d’une heure. Comme chaque matin, je suis allé prendre le tram jusqu’aux Quinconces et je suis revenu chez moi, directement, dans le sens inverse, pour une fois, a contrario des jours précédents où j’ai pris un autre tram jusqu’à la place Paul Doumer pour y attraper le bus n°4 qui me déposerait vers chez moi mais de l’autre côté, celui de la boulangerie où j’ai mes habitudes. Car chaque matin, du lundi au vendredi, je vais chercher nos... [Lire la suite]
18 mars 2019

mais oui, c'est d'une telle évidence !

Tout ne peut pas s’expliquer, dans la vie. Et encore moins quand il s’agit de sentiments. On aime ou on n’aime pas. On ressent des choses positives ou ce qu’on essaie de ne pas retenir, ce n’est que du négatif. On parle de réaction épidermique surtout quand on n’est dans l’antipathie : lui, je ne l’aime pas, dès que je le vois, je ne peux pas, je n’ai pas envie d’aller vers lui, j’ai juste envie qu’on s’ignore, qu’on échange rien pas même une poignée de mains. C’est ainsi et bien costauds sont ceux qui tenteront de faire revenir... [Lire la suite]

15 février 2019

Gilles et John (acte 6)

Hier, c’était la St Valentin, la fête des gens qui s’aiment et, contrairement aux apparences, j’ai marqué le coup, moi-même en sortant au théâtre après un restaurant, bon marché, mais un restaurant quand même. Bon, d’accord, je n’y suis pas allé avec le président mais avec le patron car le premier n’avait pas envie de voir ce spectacle et le second m’avait dit oui. Alors, ce n’était pas une St Valentin classique mais c’en était une malgré tout. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, comme on dit, hein ? Retrouvons... [Lire la suite]
26 décembre 2018

décembre, un mois de fêtes

Décidément chaque mois de décembre est éprouvant, émotionnellement et physiquement parlant. En effet, je n’arrête pas de faire la fête et en même temps, c’est la haute saison pour nous, dans le mareyage et comme je travaille de nuit (au cas où ça ne se saurait pas encore), autant vous dire que vivement le mois de janvier, hein ? Nous sommes d’accord et j’aime bien quand on est d’accord avec moi. C’est le principe même du tout à l’égo. Oui, c’est à ça que je suis branché en permanence, moi, mais attention, pas avec des tuyaux,... [Lire la suite]
26 novembre 2018

des nouvelles inattendues d’Arturo, ce vieil ami, ce frère

Quelle ne fut ma surprise, hier midi, en allant déjeuner chez des amis à Libourne, pour un rendez-vous fixé depuis un mois, annulé en cours de semaine à cause des gilets jaunes et finalement, maintenu car on pouvait s’y rendre sans prendre le risque d’être empêché de passer (qu’elle aille se faire voir, la Jacline Mouraud avec ses vidéos idiotes et ses propos sans aucun fondement, tiens, ça, c’est fait !) et donc, nous nous sommes retrouvés à neuf autour d’une table. Neuf dont trois que je ne connaissais pas. Et une que je ne... [Lire la suite]
25 novembre 2018

un homme a traversé le désert sans rien boire

  Un homme a traversé le désert sans rien boire Et parvient une nuit sur les bords de la mer Il a plus soif encore à voir le flot amer Cet homme est mon désir, la mer est ta victoire.   Tout habillé de bleu quand il a l'âme noire Au pied d'une potence un beau masque prend l'air Comme si de l'amour - ce pendu jaune et vert- Je voulais que brûlât l'horrible main de gloire.   Le pendu, le beau masque et cet homme altéré Descendent dans l'enfer que je creuse moi-même Et l'enfer c'est toujours : Je voudrais... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,