18 mars 2019

mais oui, c'est d'une telle évidence !

Tout ne peut pas s’expliquer, dans la vie. Et encore moins quand il s’agit de sentiments. On aime ou on n’aime pas. On ressent des choses positives ou ce qu’on essaie de ne pas retenir, ce n’est que du négatif. On parle de réaction épidermique surtout quand on n’est dans l’antipathie : lui, je ne l’aime pas, dès que je le vois, je ne peux pas, je n’ai pas envie d’aller vers lui, j’ai juste envie qu’on s’ignore, qu’on échange rien pas même une poignée de mains. C’est ainsi et bien costauds sont ceux qui tenteront de faire revenir... [Lire la suite]

31 juillet 2018

qu'un seul être vous mente et tout est triste comme...

Je ne suis pas comme Barbara, je ne sais pas s’il y aura du monde à mon enterrement. D’abord parce qu’il n’est pas prévu que je me fasse enterrer. Loin de moi de prétendre à quelque ridicule et vaine éternité, même pour tout l’or du monde, pas plus que pour tous les chevaux de tous les manèges, je ne voudrais rempiler. Je sais que je n’ai même pas cette curiosité de vouloir me projeter dans un futur quelconque pour voir comment les choses se passent. Et qu’y retrouverais-je ? Bah, personne qui ne m’est assez cher mais surtout,... [Lire la suite]
05 octobre 2017

viendras-tu avec moi ?

Quand les ombres seront sombres, quand je quitterai ce bal, comme une fumée qui monte, viendras-tu avec moi ? Et si je vais travailler ailleurs, tu viens avec moi ? Qu’il m’a demandé Lolo Momo, un de mes plus gentils collègues, peut-être le plus sincèrement gentil de tous collègues ou alors, je suis aveuglé par une certaine affection que je ressens pour lui. Et là, je me suis trouvé pris de court. Que répondre rapidement sans être ridicule ni donner l’impression d’une fin de non-recevoir ni faire croire que je n’attends que... [Lire la suite]
06 avril 2017

souvenirs de campagne

Je me souviens quand j’ai été candidat à l’élection présidentielle de 2017, je m’en suis foutu plein les fouilles. C’était le bon temps. C’était la dernière année où ça avait été possible et je peux vous dire que j’en ai bien profité. Dans les choses que j’ai pu avoir et qui m’ont le plus marqué, je me souviens que c’est l’année où le patron de chez Ford m’avait offert un B-Max sans que je ne lui demande rien, juste comme ça, par amitié. Il m’avait demandé de ne pas m’offusquer pour la carte grise car elle ne pouvait pas être à mon... [Lire la suite]
11 avril 2016

ce que je voulais dire, hier

Ce que je voulais dire, hier, c’était que j’avais beaucoup aimé le dernier film de Téchiné, Quand on a dix-sept ans et comme bien souvent, je me suis laissé emporter par mes doigts et ma pensée, incontrôlables, les premiers sur le clavier de mon ordinateur et la seconde, absolument réfractaire à toute discipline. Que voulez-vous que j’y fasse, au bout de tant de temps, on n’y pourra plus rien, désormais. En même temps, ça n’est pas un drame, juste un état de fait. Et encore, j’ai la chance de pouvoir clavarder très vite car je suis... [Lire la suite]
23 avril 2014

Außer dem Rhein

C’est en publiant le billet Brandebourg hier que ça m’est revenu en tête que je n’avais pas parlé plus que ça du sommet franco-allemand de dimanche dernier. Un sommet franco-allemand qui atteint des altitudes qu’on n’aurait soupçonnées avant qu’il n’ait lieu. Ce fut une journée comme on aurait pu en voir depuis des dizaines et des dizaines d’années, en toute harmonie et toute en amour. Ou toute en amitié. Des gens qu’on aurait aimé connaître. Maintenant, c’est fait. Des gens plutôt aperçus que connus, à trois reprises, lors de dîners,... [Lire la suite]
14 mars 2014

à discrétion

Le tram, c’est forcément meilleur quand c’est gratuit comme depuis ce matin et jusqu’à dimanche soir. Comme ça, même les resquilleurs ne resquillent plus et même les mecs avec un vélo, ils peuvent monter dans le tram au lieu de pédaler et ainsi, encombrer gracieusement tout l’espace réservé aux voyageurs debout (dont j’ai fait partie) tout en proposant bénévolement des traces de pneus sur vos pantalons. Parce que forcément, il y a toujours plein de moments où le tram ralentit un peu trop fort ou s’arrête trop brusquement et donc, tout... [Lire la suite]