27 juin 2014

y a des marins qui meurent

Dans le port d’Amsterdam, y a des marins qui naissent et des marins qui chantent. Et moi, j’ai découvert qu’il n’y avait plus de marins ou alors, je me suis trompé d’endroit. Ou je me suis trompé d’heure. Ou d’époque. Je n’ai rien ressenti d’enthousiasmant comme je pouvais m’y attendre avec ce que j’en savais, avec ce qu’on m’en avait dit, avec ce que Brel nous en avait chanté. Bien sûr, il y a toujours les canaux et ces maisons étroites et parfois comme dégingandées voire bâties par des architectes qui auraient perdu la notion de... [Lire la suite]