22 mars 2018

sur le tas

Aujourd’hui, je ne publierai pas de billet dans mon blog. Parce que j’ai voté à bulletin secret à main levée, que je me mettais en grève, moi aussi. Après tout, il n’y a pas de raison que les autres, certains autres, oui, eux, ils peuvent et pas moi. Alors, comme je ne suis pas de ce genre à mettre en péril l’entreprise qui l’emploie, j’ai choisi, en mon âme et conscience, que la seule chose qui serait visible tout en n’étant pas une entrave à la liberté des autres, c’est bel et bien de ne rien publier comme billet du jour dans mon... [Lire la suite]

22 octobre 2017

le frère de la fille de Nicolle

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ce que m’a dit le président (le mien, pas Macron), hier midi quand il m’a sorti, alors que nous déjeunions d’un plat composé de quelques légumes d’hiver (je suis toujours en avance sur mon temps) et d’une cuisse de lapin, chacun. C’est un plat que j’avais cuisiné lundi dernier et dont j’avais gardé deux portions pour le réchauffer pour samedi midi. Dont acte. Je suis donc plutôt bien organisé dans mon intendance domestique. Mais là n’était pas le propos que je voulais tenir au sujet de ce que j’ai... [Lire la suite]
21 juillet 2017

je ferais mieux de prendre modèle dans les stocks

Quand je dis que je ferais mieux de prendre modèle dans les stocks, je me demande pourquoi certains haussent les yeux et lèvent les épaules au ciel. Parce que c’est vrai ce qu’on dit dans les chaumières (et peut-être même certaines champignonnières, allez savoir), quand on n’a rien à dire, il vaut mieux se taire. Et se terrer dans son coin en attendant qu’on ait quelque chose d’intéressant à sortir ou qu’on nous autorise à parler. Et là, aujourd’hui, c’est un jour à ne pas ouvrir la bouche. À se la coudre et à jouer à Motus. Parce... [Lire la suite]
11 août 2015

combien pour ce chien dans la vitrine ?

Qui était là avant, l’œuf ou la poule ? Ça fait partie des nombreuses qui, finalement, restent toujours sans réponse. Mais moi, j’en ai un peu assez d’entendre toujours parler de la même chose sans qu’on ne sache jamais vraiment de quoi on parle : qui fait l’œuf et qui fait la poule ? Tout le monde a son avis sur la question. C’est comme pour l’heure d’hiver et l’heure d’été. Alors, on avance ou on recule ? Et c’est mieux qu’il fasse nuit plus tôt ou n’est-ce pas plus mal qu’il ne fasse pas jour trop tard ?... [Lire la suite]