07 mai 2019

une mouche surprise en train de dormir

Je me suis levé à 5h30, réveil programmé oblige (non, je l’avais prévu à 6h mais mon horloge biologique interne ne sait pas faire autrement que me sortir du sommeil toujours une demi-heure, environ, avant l’heure – ouh la la, quelle phrase compliquée à même pas 6h, ce matin !) et alors que je venais juste de mettre trois cuillers de café moulu dans le filtre de la cafetière, je suis allé sortir de quoi manger, tout à l’heure et que vois-je au mur, près du plafond, du côté de la fenêtre de la cuisine ? Hein ? Qui... [Lire la suite]

20 janvier 2019

tourner en rond

« Tout le pouvoir aux ronds-points » ai-je pu lire, ce matin, en promenant les chiens avec le patron, sur un mur près du Fort du Hâ et du palais de justice, à Bordeaux. Le centre-ville est envahi de graffiti de cette sorte, certains, très abscons, d’autres plutôt cons et quelques rares, carrément des appels à la violence, aux incendies et autres actes plus que répréhensibles. Ça me fait tout bizarre de voir cette forme d’expression s’imposer partout avec ces sous-entendus agressifs et ça démontre aussi qu’on ne pourra pas... [Lire la suite]
07 juillet 2017

je fais ma tête de cochon

C’est le moins qu’on puisse dire. En ce moment, je fais vraiment ma tête de cochon. À un point qu’il vaudrait mieux ne pas mettre un djihadiste en face de moi, il en attraperait des  boutons à vie. Ce qui, moi, ne me dérangerait pas du tout, bien au contraire. Vous connaissez mon opinion sur le sujet. Donc en ce moment, je fais ma tête de cochon. Parce que je ne suis pas en forme et de ce fait, je suis ronchon, mal aimable et j’ai le mal être limite agressif. Parce que pour couronner le tout, il fait trop chaud et quand on n’est... [Lire la suite]
21 juillet 2016

je me démène, âgé

Pas toujours simple de se retrouver dans un nouvel appartement avec beaucoup de nouveaux meubles et pas encore la moitié de ses affaires déballées. Pas toujours simple car en plus, quand on se lève aussi tôt que moi, on n’a pas toujours envie de s’y mettre l’après-midi alors qu’un fauteuil tout neuf vous tend ses bras (ou le canapé, idem sans oublier le lit qui a besoin d’être rassuré, lui aussi, dans cette chambre inconnue pour lui) et donc, parfois, ça accentue le coup de mou que je suis en train de vivre depuis ma reprise. Je... [Lire la suite]
07 août 2015

le rat quitte le navire

Tout fout le camp, ma bonne dame et c’était bien mieux avant car on n’aurait jamais vu ça, de mon temps. Eh oui, c’est comme ça que ça se passe maintenant. Et même au niveau des patrons, maintenant, il n’y a pas que chez les salariés que les gens font ce qu’ils veulent et n’en font qu’à leur tête. Leur tête de cochon. Leur tête de con, même, pour certains. Et n’allez pas croire que je vais encore parler de femme de ménage car, même si j’en aurais encore pas mal à raconter, non, j’ai envie de parler de mon futur ex-directeur que... [Lire la suite]
07 novembre 2014

coupure d'Elektra

Quand on est crevé au sens double (être fatigué et avoir ce qu’on appelle bêtement le rhume alors que c’est peut-être une pharyngite ou une laryngite ou encore de cogite au garrot – « garrot cogi-i-i-te » comme aurait pu chanter Brassens), il est difficile de sortir le soir en sachant, qu’en plus, on sort aussi le lendemain soir et que de toute façon, on se lève tôt, comme chaque jour, comme toujours, chaque lendemain de soirée dehors. Alors qu’il commence à faire un temps à ne pas coucher dehors, en plus. J’ai une vie... [Lire la suite]