22 novembre 2018

are, ure, éril et autres

Je voulais faire mon malin en vous proposant un rébus que j’ai découvert quand j’avais moins de dix ans mais probablement plus de 8 ou 9 alors que nous habitions Senlis et que chaque année, nos parents nous offraient L’album des jeunes du Reader’s Digest et je me souviens avoir été frappé par l’intelligence d’un rébus dont la solution, qui m’a beaucoup plus, ne me disait pourtant rien. Il y était question d’un homme (probablement) que je ne connaissais pas et d’une chose le concernant. Et plutôt qu’en parler trop, justement, en voici... [Lire la suite]

23 octobre 2018

préavis

Quand on dit qu’on s’en va, dans une entreprise, quelque part, on est un peu un héros. Enfin, dans la plupart des cas, je veux dire. En gros, si on n’est pas licencié, quitter ses collègues vous attribue une espèce de statut très particulier. C’est un savant mélange (au corps défendant de ceux qui restent) de jalousie, d’admiration et d’un peu de tristesse quand on s’aime bien. Même quand d’aucuns peuvent penser que c’est pure folie que de lâcher la proie pour l’ombre, au fond, on en a tous eu envie, un jour ou l’autre, de partir... [Lire la suite]
30 juin 2017

nous vous avons aimée, nous vous aimons, nous vous aimerons toujours

Il n’y a pas grand-chose à dire. Sauf des banalités de bon usage et de bon aloi. Ce matin, quand j’ai entendu la nouvelle, dans la voiture, en quittant mon travail, j’ai été pris d’une grosse émotion. La même que celle de ce 30 septembre 1985 quand ma mère m’a appris la disparition de Simone Signoret, au téléphone, alors que j’étais à mon travail. Je m’en souviens fort bien et ce matin, j’ai ressenti le même genre de choses. Une tristesse infinie et une impossibilité de parler sans crainte de pleurer. Nous venons de perdre quelqu’un... [Lire la suite]
19 janvier 2017

autosatisfaction voire plus

C’est carrément dommage que vous n’ayez pas pu lire ce que j’ai écrit sur les grandes batailles de l’Antiquité, hier parce que franchement, je me suis bien défoncé et je pense avoir fait un bon travail de recherche, de résumé et de présentation du sujet. Surtout que c’était loin d’être gagné d’avance, quand on me connaît. C’est vraiment ballot que j’ai été limité à cinq paragraphes, hier car les quatre suivants sont… comment oserai-je le dire sans paraître prétentieux ? Ils sont remarquables. C’est ça. Merci à mon inconscient de... [Lire la suite]
08 janvier 2016

beaucoup pluvieux

Eau, mais quelle est donc toute cette eau qui nous tombe dessus depuis plusieurs jours ? Je ne sais pas s’ils sont en train de faire du déstockage de début d’année, là-haut, au rayon des perturbations humides mais alors, on nous gâte, je ne vous dis pas mais qu’est-ce qu’on nous gâte. Et comme les choses sont plus que bien faites, c’est de l’eau encore plus mouillée que celle qu’on a pu recevoir les années précédentes. En tout cas, hier, même sous mon grand parapluie, mon petit coin de paradis, je peux vous dire que toute la... [Lire la suite]
29 décembre 2015

pourquoi diable commencer par les slips et les chaussettes ?

C’est vrai, ça, je suis surpris que personne ne m’ait posé la question, avant-hier, dans mon billet intitulé « le tri sélectif » et donc, du coup, je me la pose tout seul et je me remercie fortement et avec un peu d’admiration, de me l’être posée. Car cette question est une bonne question et elle mérite une réponse à sa hauteur. Veuillez me suivre dans le paragraphe juste après celui-ci. Pourquoi donc commencer le tri de mes affaires en vue d’un éventuel déménagement cette année par mes slips et mes chaussettes. Eh bien... [Lire la suite]
01 octobre 2015

un pipi de plus de vingt secondes

Je n’ai pas compris pourquoi ni comment ça m’est arrivé mais ce matin, au bureau, alors que je n’avais bu qu’un café en tout et pour tout, non, un verre d’eau aussi mais pas plus que ces deux choses-là, à un moment, alors que j’étais en train de faire quelque chose d’un peu minutieux qui demande beaucoup de précision et de concentration, j’ai eu de plus en plus envie de faire pipi et à un moment, je me suis dit que tant pis pour l’inventaire de fin d’année fiscale, je n’allais prendre le risque de me faire dessus et donc, j’ai opté... [Lire la suite]