20 janvier 2018

double vie et triple sec

Finalement, aujourd’hui, c’est comme si j’avais vécu au moins deux vies pour ne pas dire trois. Je sais, ça ne sert à rien de dire « au moins » si ensuite, j’écris « deux pour ne pas dire trois » mais c’est un effet de style, donc, totalement volontaire de ma part. Je suis encore parfaitement conscient de toutes mes paroles, actes et pensées. Et rien qu’avec cette mise au point, j’aurais déjà rempli quasiment un paragraphe. Je suis le roi du remplissage. Mais pas que. Pas que du remplissage. Le roi tout court,... [Lire la suite]

07 décembre 2014

pour oublier

Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit dans les journaux ni même dans les blogs et encore moins dans le mien même si celui-ci est quand même le moins perverti de tous ceux qui existent, dans le genre. Et ce n’est pas parce que son auteur est lui-même un pervers, toujours dans son genre, que le contenu de ce qu’il écrit peut l’être. Et en plus, suis-je entièrement responsable de mes paroles ? De mes actes, oui, mais de mes propos ? Quoiqu’il en soit, hier, je parlais comme si j’avais vraiment bu trop de vin, comme si ma... [Lire la suite]