10 mai 2014

transports non frigorifiques

Ce samedi sera un autre samedi bien plein. Plein de temps occupé. Plein de temps qui passe à la fois trop vite et pas assez. Surtout pour ce matin, alors que j’embauche à 3h45 pour espérer terminer au plus tard à 11h30 afin de rentrer pour prendre ma douche de fin de semaine, celle qui me lavera de tout soupçon maritime et enfiler mes tenues décontractées de celui qui ne veut plus penser à tout ça pendant deux jours et demi. Jusqu’au prochain mardi car quand vient le mardi, à la différence de la grande Zoa, pas de boa, pas de... [Lire la suite]