24 novembre 2017

vendredi noir

Dire qu’on est envahis de publicités, ce n’est rien de le dire. C’est plus que du matraquage, c’est du gavage. Black Friday : 50% sur tout le site hormis sur tous les produits sauf ceux marqués *… Tiens, qu’est-ce que je disais ? On n’en peut plus de toute cette propagande de surconsommation : achetez, achetez, achetez et vous verrez, comment vous serez encore mieux dans votre peau. Black Friday : Jusqu’à 30% sur tous les produits étiquetés en vert… Ah non, vous allez me laisser m’exprimer et ne pas pourrir mon... [Lire la suite]

02 décembre 2016

rendre des comptes

Et pourquoi n’avez-vous pas écrit votre billet quotidien plus tôt dans la journée ? Ben heu, à vrai dire, j’avais le choix entre le faire juste après déjeuner et ne pas me reposer ou attendre d’être allé en ville pour deux ou trois courses et remettre un dossier au patron… oui, la grande enveloppe que j’avais avec moi, tout à l’heure, quand je suis parti en tram pour aller au centre-ville… mais de fil en aiguille, le temps a passé et au lieu de rentrer rapidement chez moi, je suis revenu que vers 17h30 alors forcément, ça m’a... [Lire la suite]
25 mai 2016

quarante-neuf tiers

Et si je me mettais en grève, moi aussi ? Si je décidais de ne plus consommer quelque marque que ce soit qui fait partie de celles dont les membres du personnel, légalement syndiqués, m’ont au moins une fois empêché de circuler, d’acheter quelque chose dont j’avais besoin ou d’assister à un spectacle pour lequel j’avais réservé des places, hein, si je décidais de faire la grève des marques dont les employés ne pensent qu’à eux ? Ça ne changerait pas grand-chose aux choses. Mais ça me procurerait un plaisir que je n’ose... [Lire la suite]
12 octobre 2015

mode de règlement

Je l’ai toujours dit, je suis plus à l’aise pour vendre depuis un bureau qu’en déplacement chez les clients. Pour vendre ou pour négocier des achats, d’ailleurs, peu importe, à vrai dire. Et si j’ai fait des étincelles dans ma vie professionnelle passé, celle d’avant les poissons, c’est parce que justement, protégé par mon bureau, mon ordinateur et mon téléphone, j’ai presque envie de dire que tout me réussissait ou presque. J’aurais même vendu du lait à une vache, si j’en avais eu comme cliente. Et si j’avais été dans les produits... [Lire la suite]