16 septembre 2015

bâiller aux mouettes (2)

Pour faire suite à mon billet sur ce thème du bâillement (il y a trois jours, le 13 septembre), je voudrais terminer mon exposé sur le sujet avant que ça ne me reprenne. Et dire que je suis moi-même un grand bâilleur et que parfois, je peux bâiller toutes les vingt secondes pendant un temps assez important. C’est souvent un signe de décompression nerveuse en rapport avec la tension accumulée juste avant. Je ne suis pas quelqu’un de calme. J’essaie parfois de me dire que « je suis calme, je suis zen, je suis un jardin... [Lire la suite]

31 août 2015

à trente dedans

Dans ce billet, il ne sera absolument pas question de dents contrairement à ce que son titre à plusieurs degrés pourrait laisser croire. Non, il sera question d’un seuil de limite de tolérance au-delà duquel je pourrais envisager soit de devenir violent contre les autres, soit de devenir violent contre moi-même. Parce que là, franchement, ça n’est plus supportable du tout. Et il y a un moment où quand ça devient comme ça, insoutenable, on se demande toujours si on ne risque pas de péter les plombs. Ou une durite. Ou même le feu... [Lire la suite]