13 avril 2016

pile soixante-quinze kilos

Ah non, je vous en prie, n’allez pas croire que j’étale mon poids en toutes lettres dans le titre de ce billet ! Je sais bien que j’ai pris dix kilos depuis que j’habite à Bordeaux. Sans doute l’âge. Sans doute les odeurs de poisson. Sans doute quelques abus de plages sauf depuis quelques années. Je le sais bien, ça mais bon, de là à dire que je pèse 75 kilos alors que je ne mesure qu’un petit mètre soixante-dix pour ne pas dire soixante-neuf car je sais bien que certains vont en profiter pour se gausser et pour glousser si je... [Lire la suite]

21 juin 2015

abrutissement des masses

Est-ce que je vais encore succomber à ma crise annuelle du 21 juin ? Attendez une seconde que je me tâte… Oui, je vais encore râler. Ça, vous pouvez être quasiment sûrs que tous les ans, à la même date, je peste, je râle, je grogne, je clabaude, je maugrée, je regimbe, je ronchonne, je maronne, je rouspète,  je marmonne, je rognonne, je grommèle, je grognasse, je bougonne, je renâcle, je conteste, j’objecte, je persifle, je désapprouve, je gronde, je vitupère, je renaude et je rouscaille. Sans oublier que je me plains, que... [Lire la suite]
20 mai 2014

tu feras vingt pompes en plus

Et tu seras un homme, Stéphane. Oui, tu as bien entendu, tu feras vingt pompes en plus et je pense que tu seras pardonné. N’est pas Jérôme Kerviel qui veut. Pour moi, ça n’a pas marché. Et trois. Et quatre. On m’a reproché un abus social de billet énigmatique. Et cinq. Pfou pfou. Et six. Comme si j’étais un trafiquant de faux billets. Alors que non, je cherche juste à m’amuser et, éventuellement à distraire les autres. Tu penses à ce que tu fais, Stéphane ? Euh, oui, coach. Tu en es à combien, là ? Euh, neuf ?... [Lire la suite]