17 mai 2019

alors, entre autres, je n’aime pas le chocolat

Il y a des jours où on se prendrait presque pour une star dont les fans ne rêvent que d’une chose : passer du temps avec. Je ne sais pas pourquoi mais en fin de nuit, vers 4h, je me suis réveillé et je n’ai pas pu me rendormir vraiment, j’ai plus somnolé qu’autre chose et ce, par petites périodes de dix minutes. Au bout d’un certain temps, j’ai fini par me lever, vers 6h et j’ai commencé ma journée d’une meilleure façon que je n’ai terminé ma nuit. Et, une fois debout, alors que je venais d’allumer mon ordinateur mais que je... [Lire la suite]

24 juin 2018

lancement

Je n’ai pas l’habitude de faire des annonces sur des billets à venir, pour la bonne raison que, sauf cas exceptionnel, je ne sais jamais à l’avance de quoi je vais parler. Bien sûr, quand j’écris des textes pour les programmer pendant une absence que je ne veux pas faire ressentir à mes rares abonnés, là, je sais à l’avance et je peux éventuellement dire que vous allez lire ceci ou que vous allez lire cela, et patati et patata mais c’est juste parce que j’ai pris de l’avance. Alors que là, dans le cas présent, non. Je n’ai pas encore... [Lire la suite]
15 mai 2018

l'art de la contrainte

Puisque je pars quelques jours en voyage, afin de ne pas laisser mes milliers de fans sans rien, j’ai décidé de publier quand même un billet par jour pendant mon absence. Comme il est possible de programmer la date, je me fais un plaisir d’en profiter. Et ce qui me profite ne peut pas me faire de mal. C’est pour tout le monde pareil, je pense. Après, reste à savoir de quoi je vais parler puisque j’écris tout ça une semaine avant que ce ne soit lisible par mes abonnés, qu’ils soient ponctuels ou occasionnels. Parce que là, j’ai quand... [Lire la suite]
08 mai 2018

se tripoter les neurones

Je me tâte, je me palpe et je me tripote. Je parle de mes neurones, bien sûr. S’il s’agissait d’autre chose, il est évident que je n’en ferais pas état ici avec tout ce qu’on sait sur les traces que ça laisse. Les réseaux sociaux. Oui parce que tenir un blog, c’est faire du réseau social. Sauf que moi, avec le peu de lecteurs que j’ai, il y a somme toute assez peu de risques qu’on me remarque. Et qu’on se souvienne de moi. Ici, en tout cas. C’est vrai, ça tous mes lecteurs tiennent sur les doigts de mes deux mains, les deux index et... [Lire la suite]
09 août 2017

une heure quinze de stationnement gratuit

En tant que bordelais même si pas natif mais naturalisé, j’ai le droit de bénéficier de conditions spéciales pour stationner dans certains secteurs, comme dans d’autres grandes villes, d’ailleurs. Des villes d’ailleurs, d’ailleurs. Oui, c’est ça. Et là, la société qui gérait ce système dématérialisé a changé (probablement parce que la mairie le souhaitait) et donc, il m’a fallu comme les autres abonnés, faire un transfert d’Urbis Mobile vers Easy Park. Bien sûr, mes coordonnées et mon solde créditeur sont passés comme une lettre à la... [Lire la suite]
11 août 2016

gruiforme

Finalement, on n’est jamais sûr de rien. On ne peut compter sur personne, tout compte fait. J’aurais dû et j’aurais pu m’en douter mais parfois, j’ai encore un peu de naïveté en moi, une naïveté résiduelle. Et je pense que c’est bien d’en avoir quelques miettes au fond de moi sinon, si j’étais complètement incrédule, systématiquement sceptique ou totalement pétri de certitudes (voire les trois à la fois), la vie n’aurait plus aucun charme. Au moins là, j’ai encore quelques surprises, des petits moments de plaisir, des moments... [Lire la suite]
10 janvier 2016

mes trois résolutions pour 2016

J’ai préféré attendre un peu plus d’une semaine, notamment que l’Épiphanie soit passée, pour prendre mes trois résolutions de début d’année, histoire de rester dans l’air du temps. Et les voici donc, sans ordre particulier, juste dans celui où elles me viennent en tête. Déjà, il va falloir que j’apprenne (et je suis bien décidé de le faire, aujourd’hui) de toujours finir mes phrases car c’est vrai, je le reconnais, ça ne peut plus durer pour mes… Quand je m’entends ou quand je me dis, je me dis toujours que… Et finalement, ça ne... [Lire la suite]