29 septembre 2016

de l'absenciel

Après un bon repas entre amis, sur la terrasse, avec le patron, Bernard et le président, je me suis senti bien comme quand on est en vacances mais au lieu d’aller faire la sieste, je me suis dit qu’il serait préférable de venir écrire dans mon blog. Avant que je n’en ai plus le courage. D’autant que je venais d’avoir une idée pendant que les trois autres étaient en train de boire leur café et moi pas. Car je ne bois pas de café. En tout cas, pas le midi. En temps normal, je veux dire. Et aujourd’hui, c’était justement un jour à... [Lire la suite]

26 septembre 2016

on est juste lundi

Y a des jours, on pourrait se croire dimanche mais non, est bel et bien lundi. Un lundi vaguement, non, largement comme tous les autres. Avec son lot de corvées, de courses, de choses à faire. Avec sa séance de cinéma à venir comme avant le déménagement. Avec ses préparations en cuisine pour clôturer une journée qui est comme le dimanche des autres, des gens normaux, qui ont la fin de semaine comme week-end alors que moi, j’ai la fin et le début de semaine, le dimanche et le lundi. Je ne me plains pas, ça me va très bien, au... [Lire la suite]
14 octobre 2014

Mommy à la ferme

Si je devais choisir entre les deux films de ce jeune prodige canadien sortis cette année, Tom à la ferme et Mommy, ce ne serait pas l’un ou l’autre mais l’un préféré à l’autre tout en conservant les deux car les deux sont d’autant plus remarquables qu’ils portent la trace d’un génie. Quand on a 25 ans et qu’on est capable de faire des films comme ça, forcément, quelque part, c’est qu’on a été touché par une espèce de grâce, aidé par les fées et repéré par les princes charmants. De toute façon, Xavier Dolan, on l’adore ou on le... [Lire la suite]
28 avril 2014

Tom à la ferme

C’est incroyable toutes ces tempêtes que nous subissons ces jours derniers et même ce mini tsunami, hier en retournant voir comment allait Tom à la ferme, si son stage se passait bien et s’il s’en sortait. Ce mini tsunami quand, en ne regardant pas où j’ai mis les pieds, j’ai marché dans une flaque d’eau d’une profondeur insondable et de ce fait, je me suis mouillé toute la chaussure mais pas que : le bas du pantalon et la chaussette. Une façon de rester humide pour ne pas oublier, à chaque éclaircie que c’est bien une dépression... [Lire la suite]