09 novembre 2018

un coup de main

Hé Chouchou, tu sais quoi ? Tu vas venir avec moi au bureau, demain. Mais non, je ne vais pas te montrer mon travail pour que tu me remplaces, maintenant qu’il me reste moins de cinq mois, je vais essayer de tenir le coup au mieux de mes possibilités. Non, non, j’ai juste besoin de toi parce que, au cas où tu l’aurais oublié, tu es plus grand, plus jeune et plus fort que moi et ça, ça va bien m’aider. Oui, plus beau, aussi mais pour ce dont j’ai besoin, ça ne me servira à rien. Sauf si mon fauteuil de bureau ou mon ordinateur est... [Lire la suite]

28 août 2018

3,3kg par an

Impossible d'aller sur Word, cet après-midi. C'est probablement dû à cette brusque hausse de la température extérieure concomitante avec celle de mon propre organisme en train de s'énerver devant une telle inertie de la part d'un simple traitement de texte. Pour un peu, je le prendrais pour un syndicaliste revendicatif mais qu'il vienne se plaindre de ses conditions de travail et il sera bien reçu, tiens, celui-ci. Non mais sans blague, on n'est plus maître chez soi, avec cette mentalité de ceux qui se disent utilitaires ! Ça, c'est... [Lire la suite]
29 juillet 2018

faire le vide, d’abord un peu

Ça peut paraître prématuré mais j’ai commencé à faire du vide dans les corbeilles qui sont sur mon bureau, au boulot et dans mes dossiers informatiques. Je ne vous dis pas le nombre de fichiers Excel (surtout) et Word que j’ai mis dans la corbeille. Un truc de fou. Parce que, ceux qui ne me connaissent pas vont l’apprendre, je suis extrêmement conservateur. Et pas que pour des choses importantes. J’aime bien accumuler des choses et l’avantage, avec les ordinateurs, c’est que ça n’encombre pas beaucoup les armoires et les bureaux, en... [Lire la suite]
24 octobre 2017

acronymement

J’aime bien les acronymes. Et là, comme un clin d’œil à mon billet d’hier, je pourrais arrêter mon billet juste à cette phrase-là : « J’aime bien les acronymes. » Mais je crains que ça ne fasse un peu juste pour accrocher d’éventuels lecteurs et trices. Alors, je vais développer un peu. J’aime bien les acronymes et celui qui m’en a donné le goût, c’est celui de la première véritable entreprise dans laquelle j’ai travaillé (et dans laquelle je suis resté 19 ans, comme ça, l’air de rien, waow, hein ?...) Elle... [Lire la suite]
26 mai 2017

après l'heure, ce n'est plus l'heure

Franchement, vous trouvez que c’est une heure raisonnable, vous ? Il est 23h15 ! Normalement, d’une part, je devrais être couché et d’autre part, ce n’est plus le moment de publier un billet. Pourtant, je vous jure que pendant la nuit dernière, au milieu de mes nombreux réveils intempestifs, j’ai pensé à ce que j’allais écrire aujourd’hui, depuis Biscarrosse où je suis envoyé spécial pour trois jours. Et quand je me suis réveillé vers 7h, puis vers 7h30, puis vers 8h15, je vous jure que j’étais prêt à allumer le PC pour m’y... [Lire la suite]
25 septembre 2015

il automne

Il automne à pas furtifs, chantait Barbara dans ce que je considère être une de ses plus belles chansons appartenant à sa dernière période. Une chanson qui lui collait si bien à la peau. Et qui m’allait comme un gant. Parce que l’automne qui vient, ce n’est pas triste du tout. C’est parfois un peu gris, un peu déprimant parce qu’on sait qu’on ne va pas vers les beaux jours, bien au contraire et même ces derniers, on sait qu’ils raccourcissent comme une peau de chagrin. Mais l’automne, c’est aussi la flamboyance des étés indiens. J’ai... [Lire la suite]

17 mars 2015

appétence

Quand on est en plein dans la semaine de la langue française, j’aime bien qu’on se pose des questions intelligentes, au bureau ? Ça change. Après, reste à savoir si on a trouvé la bonne réponse à la question idoine. Et justement, mon binôme, Audren, ce matin, qui m’a raconté avoir entendu un mot qu’il ne connaissait pas, hier à la télévision, l’a noté pour me demander ce que j’en pensais. Si je savais quelle était sa définition et si je savais la différence entre ce mot là et un autre, du même acabit, nettement plus courant. Et... [Lire la suite]
24 novembre 2014

parler de rien

S’il y a une chose qu’on ne peut pas me reprocher, ici, c’est de ne pas être capable de parler pour ne rien dire. Je suis même capable de bien pire que ça : parler sans savoir de quoi parler, parler de rien en faisant croire que je peux parler de tout. De tout et de rien. Comme si de rien n’était. Et comme écrire, ça me prend deux fois moins de temps que pour parler, autant vous dire que j’écris pour ne rien dire à la vitesse grand V. En deux fois rien de temps. Moins de temps qu’il ne faut pour le dire. J’aime beaucoup me... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 16:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 octobre 2014

l'impromptu de Lormont

Il va juste falloir savoir de quoi parler, aujourd’hui (qui sera déjà demain, en réalité car en ce moment, je gère bien mon temps et j’écris mes billets avec un jour d’avance) car comme bien souvent, alors que j’ouvre Word pour commencer à écrire, je ne sais pas encore de quoi il va être question. Et si je passe en revue certains points, certaines choses que j’ai dans un coin de ma tête mais comme à l’heure où j’écris ces lignes, je ne suis pas chez moi, je n’ai pas tous les éléments en main. Alors, je me dis que je vais improviser.... [Lire la suite]
09 septembre 2014

vers d'autres eaux

S’il y en a qui viennent me lire ici et qui me connaissent un peu, beaucoup, passionnément, qu’ils ne se formalisent pas si je ne réponds à personne, si je ne réagis à rien et si je continue de publier des billets sans autre communication. Je suis comme sur une île déserte. J’ai le droit à vingt minutes par jour pour me connecter sur Internet et je n’ai pas le temps d’en faire plus. Pas le temps ni la patience de rester devant ce bas débit. Ça m’énerve plus qu’autre chose. Alors, je me contente de clavarder sur Word qui lui,... [Lire la suite]