04 novembre 2020

à qui le tour ?

Hier, j’ai écrit ce billet à 18h45. À cette heure-là, on ne savait pas encore qui allait être le nouveau président des États-Unis. Allait-il être reconduit pour un second mandat (ce que personnellement, je n’espérais pas) ou allait-on voir un nouveau venu, un petit jeune de 77 ans, même plus en âge de lire Tintin(remarquez, moi, je n’ai jamais été vraiment tintinophile, quelque chose m’a toujours dérangé dans les aventures de ce héros de bandes-dessinées…) C’est fou car le monde entier est suspendu aux lèvres de Melania Trump (je... [Lire la suite]

07 décembre 2017

ni pour, ni contre mais zut, crotte, quoi

Je n’ai rien contre lui-même si je n’avais rien pour non plus. Je dis juste que trop, c’est trop. Je suis effaré de cette démesure qui n’a pas cessé de toute la journée d’hier. Les chaînes de télé et de radio monopolisées exclusivement autour de l’événement.  Programme unique pour tout le monde. Et pourquoi pas jusqu’à la fin de la semaine ? Le prochain match de foot retransmis à la télé pourrait n’être joué que sur une pelouse à l’effigie du rockeur mort. La messe télévisée de dimanche pourrait lui être consacrée. Tous les... [Lire la suite]
23 janvier 2017

ruptures citoyennes

Mon amour, Je te quitte parce que c’est Benoît Hamon qui est en tête à la primaire socialiste et ça, je ne peux pas le supporter. Tu comprends, que tu me trompes, que tu me mentes, que tu n’aies plus de désir pour moi, tout ça, je peux l’entendre mais que Benoît Hamon soit en tête, non, ça, c’est vraiment la goutte qui fait déborder le vase et je ne peux pas le supporter. J’ai pris le minimum de mes affaires, j’enverrai quelqu’un dans la semaine pour le reste. Je ne peux plus attendre et surtout pas le deuxième tour de dimanche... [Lire la suite]