09 octobre 2017

Paul et non pas Virginie mais Fanny

Hier, j’ai vécu un dimanche à la campagne. Chez Paul et Fanny. Normalement, j’aurais dû écrire chez Fanny et Paul, afin de mettre Fanny en premier (je la connaissais avant son mari et la galanterie, ce n’est pas grossier, à ce que je sache) mais je trouve qu’à l’oreille, ça sonne mieux de mettre le « et » entre Paul et Fanny que dans l’autre sens. Enfin tout ça, je dis ça, je dis rien, c’est juste parce que j’aime que les choses soient claires, nettes et précises. Tout comme mettre les points sur la gueule des... [Lire la suite]

04 mai 2016

elle s'est encore échappée

C’est une habituée de l’échappée belle. Elle a le sens de l’art de la fugue. De la fugue éphémère. Du moins, jusqu’à ce dernier week-end où là, elle a sans doute voulu prendre un chemin de traverse et elle ne saura pas retrouver la route de sa maison. Il faut se faire une raison. C’est toujours ainsi que va la vie, avec son lot de mauvaises surprises, parfois. Car cette fois, on aura beau taper dans les mains, comme nous le faisions, à chaque fois qu’elle était partie renifler dans tous les coins et tous les recoins de la forêt, à... [Lire la suite]
24 août 2015

c'est reparti mon Kiki

Allez, hardi moussaillon, on va dire que c’est reparti pour un tour. Un tour gratuit. C’est lundi, ah ah, ah, ah, comme dans la chanson. Il faut se lever le corps et relever la tête. Il faut s’organiser car la matinée et l’après-midi vont sans doute être bien remplies. D’abord, pour reprendre les bonnes ( ?) habitudes, ça va être l’ouverture de l’hyper Auchan, à Mériadeck, comme la plupart des lundis matins que Dieu, s’il existe, fait. Parce que, une fois cette corvée effectuée, je peux passer à autre chose. Ensuite, j’ai prévu... [Lire la suite]
23 août 2015

en vacances ?

Avec tout ça, j’avais complètement oublié que j’étais bientôt en vacances, dans deux semaines, ce sera mon premier matin à prendre mon petit déjeuner face à la mer, sur la terrasse (sauf si le temps ne le permet pas) en regardant le jour se lever car je me lève souvent avant lui même quand je ne travaille pas. Nous aurons tout rangé la veille : nos affaires, les courses faites l’après-midi de la veille et nous pourrons commencer deux semaines ailleurs, dans un endroit que nous connaissons bien mais qui reste exotique pour... [Lire la suite]
25 juillet 2015

et le vainqueur est...

Un samedi avec une météo un peu plus adéquate, on peut enfin respirer, l’air semble plus sain même si on n’est pas tout à fait certain qu’il le soit réellement. Et l’ambiance de la ville est plus calme que d’ordinaire, pour un samedi. On sent que beaucoup de gens sont partis vers l’océan ou carrément en vacances. Il doit donc y avoir un monde fou sur les routes, aujourd’hui, encore, en direction des plages et en plus, comme ça brûle vers la Teste et sur Saint-Jean d’Illac, ça ne doit rien arranger. C’est peut-être ça que je ressens... [Lire la suite]
21 juillet 2015

mauvais joueur ?

Le patron est décidément trop fort pour moi. Non pas que je sois mauvais joueur mais j’avoue que je ne suis pas de taille à me mesurer à lui. Je crois que je ne jouerai plus jamais au Monopoly avec lui car de toute façon, je pars avec un handicap majeur : je serai le perdant quoiqu’il arrive. Et quel plaisir prendre à une partie quand on sait que celle-ci est perdue d’avance. Ça enlève tout le plaisir du jeu et tout le mystère de celui qui ne sait pas si la chance sera de son côté ou pas. Alors, je crois que je vais revenir à mes... [Lire la suite]

14 juin 2015

le papier qui va bien

Quand je pense à la même période, un an plus tôt, je me dis que pfou, beaucoup d’eau a passé sous les ponts et pourtant, ça me semble assez proche, comme si ça ne faisait pas vraiment un an. Il y a pile un an aujourd’hui, c’était la grosse effervescence. Nous nous apprêtions à passer une journée qui s’annonçait chargée, longue et excitante. Tout le monde était attendu pour 14h, si je me souviens bien, à la mairie et nous allions y être, pile-poil. Et ensuite, ce fut une succession de moments joyeux entrecoupés de moments d’émotion.... [Lire la suite]
26 mai 2015

dimanche à Dorimont

Presque comme un dimanche à la campagne. Presque comme si c’était un déjeuner entre anciens compagnons de régiment, un repas entre hommes. À une exception près. Presque comme un pique-nique sauf que nous avons déjeuné à l’intérieur parce que ce fut presque comme un déjeuner de soleil sauf qu’il y a eu des nuages et un peu de vent. Mais c’était très agréable, très sympathique, la compagnie était bonne et chacun était venu avec son écot : qui des amuse-bouche, qui une entrée, qui un plat complet, qui un dessert et à ce dernier... [Lire la suite]
14 juin 2014

et fusion

Le plus gros des préparatifs qui nous incombaient est fait. On va dire ça, oui. Mais il en reste encore à faire. Déjà, tout à l’heure, à 9 heures, j’ai rendez-vous chez le coiffeur. Non pas pour me faire faire un chignon, non, non, non, mais pour me faire couper les cheveux assez courts. Une coupe d’été, une coupe de vacances avec une légère brosse pour pouvoir ramasser les éventuels grains de riz qu’on pourrait nous lancer en sortant de la mairie. De la mai-riz, devrais-je dire, si c’est le cas. Cette légère brosse, je ne pouvais la... [Lire la suite]
10 juin 2014

en dilatation

Le principe de la cocotte-minute, c’est la pression qui s’emmagasine dans l’appareil et quand le temps de cuisson est atteint, on enlève la soupape et on relâche la pression et ça fait un gros pschhhhhhhhhii pfff et il faut faire attention à ne pas se brûler car ça sort vite et ça brûle. Eh bien moi, depuis quelques temps, je suis comme une cocotte-minute, je suis sous pression, de plus en plus et il y a un moment où je vais être au bord de l’explosion et si ça pète, attention aux dégâts. Ne restez pas trop près, s’il vous plaît. Il y... [Lire la suite]