11 février 2019

Renée, pas Ian

Si ça se trouve, j’ai contribué à la rencontre de deux personnes qui vont peut-être passer le reste de leur vie ensemble. Tout ça par un concours de circonstances aléatoires et inattendues (je crois nettement plus au hasard qu’au destin) et je me dis que ça n’est peut-être pas si anodin que ça, tout ce qui s’est passé pour qu’on en arrive là. La seule chose, c’est que je ne sais pas s’il y aura une suite à leur rencontre d’hier soir alors que j’aimerais tant que oui. C’est mon côté romantique qui ressort là. Car il ne faut pas croire... [Lire la suite]

07 novembre 2014

coupure d'Elektra

Quand on est crevé au sens double (être fatigué et avoir ce qu’on appelle bêtement le rhume alors que c’est peut-être une pharyngite ou une laryngite ou encore de cogite au garrot – « garrot cogi-i-i-te » comme aurait pu chanter Brassens), il est difficile de sortir le soir en sachant, qu’en plus, on sort aussi le lendemain soir et que de toute façon, on se lève tôt, comme chaque jour, comme toujours, chaque lendemain de soirée dehors. Alors qu’il commence à faire un temps à ne pas coucher dehors, en plus. J’ai une vie... [Lire la suite]
24 avril 2014

Dave Hagen

J’étais tranquillement en train d’éplucher une énième botte d’asperges (j’ai l’impression de ne faire que ça depuis dimanche matin) quand, de la cuisine, j’entends une voix qui me semble familière, à la radio, sur Fip mais le bruit de l’économe sur les longues asperges blanches m’empêche de bien reconnaître et la voix et la chanson. C’est Dave ! J’en suis sûr. Ils passent Dave sur Fip ! Incroyable ! Mais sans doute Dave dans un morceau classique. Ils se dévergondent, chez Fip. Je les écoute souvent, tous les jours mais... [Lire la suite]