01 octobre 2022

« je ne suis pas comme l’Ukraine, moi »

Tu sais, Stéphane, le mec de l’autre fois !...Le mec de l’autre fois ?… Mais oui, tu sais bien, le mec qui m’avait beaucoup plu au restaurant !... Le mec qui t’avait beaucoup plu au restaurant ? Avec toi, Pipa, des mecs qui te plaisent, il y en a tous les jours des nouveaux, alors, c’est difficile de te suivre… Mais si, celui qui était si bien dans ses baskets !... Si bien dans ses baskets ?... Arrête de répéter tout ce que je dis, je m’en rends compte, tu sais, je ne suis pas qu’une bouffonne ! Mais... [Lire la suite]

18 septembre 2022

le bustier à dentelles

Bon, qu’est-ce que je vais pouvoir mettre pour les funérailles de la reine Elizabeth ? Tu es invitée, Pipa ? Ne me dis pas que tu n’étais pas au courant ? Au courant que tu étais invitée à Westminster ? Non, que la reine était morte ! Ah non, je ne savais pas, figure-toi, je te rappelle que je vis dans une grotte sans électricité et sans réseau donc sans Internet. Ah bon, tu vis sans Internet, Stéphane ? Tu me fais marcher ? Pas du tout, Pipa. Mais comment tu fais, alors, pour ton blog si tu n’as pas... [Lire la suite]
11 septembre 2022

sortir du placard

Ça ne doit pas m’arriver plus que tous les trois ans, environ. Parce que je suis un peu négligent, parce que je suis une grosse feignasse, parce qu’ai toujours mieux à faire et parce que parce que. De toute façon, je ne vois pas pourquoi je suis obligé de me justifier alors que ça ne se passe que chez moi, que ça ne dérange personne et surtout, que ça ne regarde personne. Oui, c’est vrai, ça, pourquoi j’en parle, même, moi, hein ? Pourquoi j’en parle ? Peut-être parce que je n’ai rien d’autre à dire, ce matin mais ça ne veut... [Lire la suite]
28 août 2022

Stéphaaaaaaaaaaaaane !

Suite à la publication de mon billet du 26 août « Ça manque de filles, ici », Mymy a eu l’extrême gentillesse de prendre les choses en mains et de faire de la publicité pour mon blog auprès de ses copines afin d’augmenter mon lectorat féminin. Alors, comme je ne me relis jamais, je ne me suis donc pas relu et je me demande si je ne me suis pas mal exprimé. En réalité, mon lectorat est déjà essentiellement féminin et ceci expliquant cela, c’est sans doute parce que, comme je l’ai constaté le 26 août, il y a principalement des... [Lire la suite]
19 août 2022

j’attendais qu’un ange passe

Le 15 août, un ange est passé. Oh non, je ne vais pas faire le malin. Je ne l’ai pas vu passer. C’est juste lui qui me l’a dit, une fois qu’il s’est posé. Une fois qu’il s’est reposé. Ce fut une belle surprise. Un peu comme une étoile filante ou une aurore boréale. Ou comme si j’avais trouvé un trèfle à quatre feuilles. Mais j’aurais aimé le voir passer au lieu d’apprendre qu’il était déjà passé. En même temps, je sais qu’on ne peut pas tout avoir. Je fais avec et je fais sans, ça dépend des jours. Parce qu’il y a des jours avec et il... [Lire la suite]
29 juillet 2022

mémoires de mes fesses (4)

Ah, nous sommes bien contentes, nous deux. D’abord, Stéphane nous a permis de reprendre un peu la plume pour nous exprimer à sa place. Si nous avons bien compris, c’est un peu comme une récompense après quelques jours à nous faire subir quelques petits désagréments. Oh, rien de grave mais comme notre propriétaire ne s’est pas très bien senti plus haut, au niveau de sa gorge, si nous avons bien compris, il a été obligé de nous solliciter et nous, comme nous sommes deux bonnes filles, nous avons tout de suite accepté car si on n’est pas... [Lire la suite]

24 juillet 2022

ce cher vieil Émile (8)

Oh non, encore du Zola ! Stéphane exagère de parler aussi souvent de cet écrivain démodé. Un grand écrivain mais un écrivain totalement dépassé, vieillot et que plus personne n’a envie de lire. Mais oui, que voulez-vous, quand j’ai quelque chose dans la tête, je ne l’ai pas dans le cul, comme le dit si bien ma voisine qui, finalement, me connaît assez bien depuis six ans que nous nous connaissons. Mais bon, ce n’était pas le propos, de parler de Gisèle. Non, c’est juste que j’ai imaginé votre tête, mes chers lecteurs et trices,... [Lire la suite]
05 juillet 2022

mémoires de mes fesses (3)

Nous sommes contentes, Stéphane nous a dit que pour demain matin, il fallait nous préparer comme pour un grand événement. Sauf qu’il nous a précisé aussi que nous n’étions pas directement concernées, c’est juste au cas où. Au cas où quelqu’un aurait l’occasion de nous apercevoir, alors, il nous faut être nickel. Bon, en général, nous faisons toujours notre toilette avec Stéphane, le matin donc, il n’y a pas grand-chose à nous reprocher. En plus, nous sommes dociles dès qu’il est question de nous doucher et de nous savonner. Mais c’est... [Lire la suite]
27 juin 2022

mémoires de mes fesses (2)

Nous sommes contentes, nous avons vu quelqu’un que nous aimons bien, hier. Et ce fut d’autant plus une belle surprise que ce n’était pas prévu. Ça s’est fait comme ça, presque d’un claquement de doigt mais quand nous avons compris qui allait nous rendre visite, nous avons applaudi des deux lobes. Oui, parce que comme le dit notre propriétaire, quand il est content, ses fesses font bravo. Mais ce qu’il ne sait pas, Stéphane, c’est que ce n’est pas qu’une formule. Hier, nous avons vraiment fait bravo tellement nous étions contentes.... [Lire la suite]
24 juin 2022

trop ou pas assez de longueurs

En allant à la piscine avec ma mère, hier, je le savais que j’en reviendrai un peu fatigué car je n’y étais pas retourné depuis la dernière fois que je l’y avais accompagnée, en septembre 2020. À l’époque, je faisais mes 28 longueurs de 25 mètres, soient 700 mètres, en étant un peu essoufflé et en me disant que je préférais quand c’était terminé que quand ça commençait et déjà, j’avais mal à la tête, après la séance. En réalité, avec moi, chez moi, après l’effort, c’est plutôt l’inconfort. Hier, je n’en ai fait que 20, des longueurs... [Lire la suite]