05 avril 2019

dans une heure

Dans une heure, sera-t-il l’heure du retour de celle d’hiver ? Ou serons-nous encore dans celle d’été ? Je pense que rien n’aura changé de ce côté-là, dans les 45 ou 60 minutes qui vont suivre. Rien n’aura changé ? Si, peut-être le fait que j’aurai vieilli d’une heure de plus et ça, c’est vachement insidieux, c’est vachement sournois. Ça n’a l’air de rien mais pif, paf, pouf, prends ça dans ta gueule et ferme-là, de toute façon, tu n’as pas le choix, encore moins sur ça que sur le reste. Tu n’avais qu’à lire les... [Lire la suite]

04 octobre 2018

Sheila, ce n’était pas une blague, vraiment

Mais non, je vous jure que je ne blaguais pas quand j’ai évoqué l’idée d’inviter Sheila pour le trois-millième billet en 2021. Et non, je n’étais pas caustique quand j’ai parlé d’elle à propos de culture. Et toujours non, il n’y avait aucune ironie dans mes propos. Je suis sûr que si je lui demande, à Mamie Rock, elle dira oui. Dans trois ans, peut-être qu’elle pourra encore assurer. Et ma foi, s’il n’en reste qu’une, je veux bien que ce soit elle. Au nom de cette idolâtrie qu’elle a suscité chez de nombreux français, principalement... [Lire la suite]
03 octobre 2018

et si je continuais sur ma lancée

Normalement, j’avais d’abord eu dans l’idée de fêter le deux-millième billet avec fastes et grandeurs mais je ne suis pas le château de Versailles, je n’aurais pas mis les grands plats dans les petits et je n’aurais pas cherché à ventiler plus haut que mon fessier. Qu’en termes polis cette chose-là est dite, ce me semble, non ? Et puis, finalement, à part une orgie de homards, c’est passé quasiment inaperçu mais je n’ai pas non plus sorti le grand jeu. Donc, ai-je eu raison ou ai-je eu tort ? Je ne sais pas précisément... [Lire la suite]
09 septembre 2018

l'autoroute fleurie

Tout à l’heure, nous prendrons l’autoroute fleurie pour rentrer à Bordeaux. Nous ferons deux équipes de deux : mon père et moi, devant et ma mère et le président, derrière. Nous écouterons des chansons enregistrées sur une clé USB que j’ai toujours dans la voiture. Enfin, nous essaierons d’écouter des chansons car je les connais, les deux de derrière (les fagots), ils ne vont faire que parler, parler, parler tout comme nous allons avaler des kilomètres, des kilomètres, des kilomètres. Et parfois, au milieu de leurs discussions,... [Lire la suite]
23 mai 2018

aimer et s'enfuir vite

C’est un peu ça, le problème. Non, pardon, c’est un peu ça, mon problème. Dans ma vie, je n’ai fait que ça. Aimer et m’enfuir vite. Ou peu s’en faut. Car, si je suis capable d’aimer à la puissance 100 voire 1000, je ne sais pas cultiver ça au point d’en vivre longtemps. Hormis deux ou trois exceptions, évidentes. Mais pour le reste, pour le quotidien, dès que je tombe dans un cycle routinier, j’ai envie d’autre chose. Je ne suis jamais content de ce que j’ai ou de ce que je fais. Et pourtant, le confort apparent du train-train... [Lire la suite]
19 juin 2017

je trouve qu’il fait quand même un poil trop chaud, oui, un poil trop chaud

Je trouve qu’il fait chaud, chaud, il fait chaud, mais on est si bien, mais on est si bien, je trouve qu’il fait chaud, chaud, il fait chaud, viens et prends ma main, viens et prends ma main… Non, je ne suis pas d’accord. Enfin, pas d’accord sur tout. Je suis d’accord sur le fait qu’il fait chaud mais pas sur une éventuelle envie que tu me prennes la main. Avec cette canicule, comment veux-tu que l’on s’embrasse, on a les mains moites et je n’aime pas quand on se tient la main et qu’elles sont moites. Ce n’est pas nouveau, j’ai... [Lire la suite]

13 avril 2017

petite annonce de rencontre

Hommes cinquantaine bien passée cherche partenaire pour voyager voire plus. Voir le descriptif et ne répondre que si vous êtes en phase avec une bonne partie de ce qui suit. Cheveux grisonnants tirant quand même plus sur le blanc, lunettes, pas très grand ni gros ni mince même si un peu de bedaine. Aime lire et écrire. Aime le cinéma, les voyages, le théâtre, l’opéra et les crevettes flambées au pastis servies sur un tartare de tomates. Aime prendre des douches avec le flexible plutôt qu’avec un pommeau fixe pendu au plafond. Aime... [Lire la suite]
30 novembre 2016

ça sent l'hiver

C’est l’hiver qui frappe à notre porte, mes amis, allumons un bon feu… Oui mais non, parce que moi, chez moi, je n’ai pas de cheminée, alors pas question d’allumer un grand feu. Au mieux, je peux allumer le four et laisser la porte ouverte, avec un peu d’imagination, on pourra se dire que c’est comme un âtre dans lequel brûlent des bûches. Mais je n’ai même pas la place d’installer deux fauteuils devant… quant à la peau de bête, autant oublier. Par terre, elle serait trop basse car le four est lui-même trop haut. Non, franchement, le... [Lire la suite]
01 mars 2016

un nouveau jour s'est levé

« Un nouveau jour se lève, tu peux lire sur mes lèvres, l’envie de parler… » Le jour d’après le jour du vingt neuf, j’aurais préféré que ça arrive le jour même mais l’annonce m’a été faite ce matin, le lendemain d’hier. Ma foi, c’est toujours bon à prendre mais si je veux être totalement franc, sincère et honnête, je ne peux pas dire que j’ai sauté de joie en apprenant la nouvelle. Ça m’a fait plaisir mais je suis resté tout en retenue. Tout en contrôle. Non, c’est faux, je n’étais pas du tout sous contrôle. La... [Lire la suite]
01 février 2016

il est passé, le participe

J’ai vraiment raconté n’importe quoi, hier, en parlant de L’école est finie, de Sheila. Parce que « finie », dans le titre, ça n’a jamais été un adjectif mais un participé passé. Celui du verbe finir. Qui s’accorde en genre et en nombre. Comme on l’a appris dès l’école primaire. École qui est bel et bien finie, celle-ci et depuis belle lurette. Il y a des fois où je m’emporte, je suis pris dans mon propre élan et je ne fais même plus attention à ce que j’écris et après, heureusement que je m’en rends compte tout seul sinon,... [Lire la suite]