29 mai 2019

TGV 8433, voiture 12, place 52

Eh bien voilà, ce court mais bref séjour à Paris et en Essonne a pris fin. Je suis déjà dans le train du retour et je serai revenu à Bordeaux en début d’après-midi, je n’aurai pas déjeuné mais ce n’est pas grave, je trouverai bien quelque chose à me mettre sous la dent, comme disait Ève, au Paradis, pas le Latin, l’autre. J’ai toute l’après-midi pour me remettre de mes émotions. Ces deux derniers jours ont été intenses, riches en retrouvailles, certaines avec des disparus depuis vingt ans et d’autres depuis encore plus que ça. C’est... [Lire la suite]

02 juillet 2018

des fessées qui se perdent

Il faut que je la raconte, celle-ci car j’en suis encore tout retourné. Quand on voit comment les gens élèvent leurs enfants, maintenant, on peut se dire que c’est plutôt les enfants qui élèvent leurs parents. Mouais, personne n’élève personne, pas même le débat. En tout cas, ce que j’ai vécu, samedi après-midi, en revenant de ma séance de cinéma, je n’en reviens toujours pas. Outre que le fait que ces nuisibles de cégétistes ont bloqué la circulation des trams de la ligne B au centre-ville alors que c’était en plein cagnard, je suis... [Lire la suite]
18 juin 2018

à quel dessin se vouer ?

Au lieu d’écrire, pour une fois, si je m’autorisais une fantaisie qui serait la bienvenue ? En effet, je pourrais tenter de faire un dessin ou même mieux, plusieurs dessins voire, encore mieux du mieux, tenter une mini bande-dessinée qui pourrait ne pas comporter du texte. Ou en comporter. Ça va dépendre du sujet. Parce que dans ce cas-là, il faut vraiment avoir une idée béton sinon, je cours le risque de faire un gros flop. Alors, je vais réfléchir un peu, beaucoup, passionnément et voir ce que je sens capable d’entreprendre. Et... [Lire la suite]
18 mai 2018

Euskal Herrian gustatzen zait

Ce que j’aime dans le Pays Basque, c’est à peu près la même chose que j’aime dans la Bretagne et dans la Corse (ces deux dernières étant citées par ordre alphabétique – je ne voudrais froisser personne) : ce sont des pays avec des caractères bien affirmés. Probablement parce qu’ils sont à un bout de la France, chacun à leur façon. Je ne sais pas trop comment le dire mieux que ça. J’aime tout, dans le Pays Basque, que ce soit la géographie (une nature exceptionnelle), que les villages et les villes (une architecture et des... [Lire la suite]
12 décembre 2017

un petit coup à droite

C’est vrai que je ne me suis pas beaucoup foulé, ces derniers jours, en termes d’écriture, dans mon blog. Non pas que je me sois lassé mais tout simplement, pourquoi serai-je le seul à en faire, des efforts ? Alors, ma foi, comme c’était mon week-end d’anniversaire, je me suis dit que tant qu’à faire, pour une fois, autant en faire un peu moins. Comme ça, ça, c’est fait et maintenant, je peux vraiment, mais vraiment passer à autre chose. Enfin… Je pourrais parler de l’élection de Laurent Wauquiez, gagnant haut la main mais il... [Lire la suite]
28 août 2017

ce n’est pas très juste tout ça

Non, ce n’est pas très juste tout ça. Là, on est en pleine canicule, on n’en peut plus dès 9 heures le matin et ça va durer encore deux ou trois jours et à partir de jeudi, on va perdre entre 10 et 15 degrés et il va pleuvoir comme une vache espagnole qui pisse à la frontière française et samedi soir, pour notre crémaillère à venir, ce qui est quand même l’événement le plus important de la semaine, on risque d’avoir un temps qui ne nous permettra pas de rester dehors sur la terrasse. Pourtant, dix personnes dans le séjour, si jamais... [Lire la suite]

06 juin 2017

pas de cul

Je regrette de lui avoir fait bouffer la lettre Q de mon Scrabble de voyage, à cette femme de ménage, hier mais en même temps j’étais tellement en colère que je n’avais pas le choix vu que je ne sais pas me contrôler quand ça m’arrive, d’être énervé comme ça. Et même si je reconnais qu’il n’y a aucune corrélation logique entre la cause et l’effet. Je suis comme ça, moi. Oui, je m’en veux de m’être séparé de mon petit Q car pour les prochaines vacances de septembre, que nous allions à Biscarrosse, sur la Costa Brava ou à Cuba, si... [Lire la suite]
14 avril 2017

je m’emballe ou c’est pour consommer tout de suite ?

Hop là ! Il me semble bien que je me suis laissé emporter dans mon élan, hier. Je me suis peut-être un peu emballé. Parce que j’ai oublié de préciser deux ou trois choses importantes, dans mon annonce de rencontre. Et ce sont justement ces deux ou trois choses-là qui vont faire la différence. D’abord, il faut savoir que si j’ai le choix, je préfère dormir les volets ouverts mais je peux quand même dormir dans le noir. En réalité, je peux m’écrouler n’importe où. Mon problème, c’est quand je me réveille la nuit que ça me coupe... [Lire la suite]
15 décembre 2015

virage à droite

Franchement, quand on parle de la droite décomplexée, ça n’est pas peu dire. D’abord, l’attitude de Napoléon Iznogoud Sarkozy, hier, en évinçant Nathalie Kosciusko-Morizet de la deuxième place du parti des Républicains sous prétexte qu’elle n’est pas d’accord avec lui et qu’elle le dit. Si ça, ce n’est pas être décomplexé, qu’est-ce qui l’est, alors ? On dirait que N. I. S.  n’a pas entendu ni compris la colère des français lors de ces élections ni le message qu’ils ont voulu faire passer à la classe politique. M’en fous,... [Lire la suite]
30 avril 2014

insolismes urbains (2)

Je suis rarement le nez en l’air quand je prends le tram car j’ai toujours soit un livre en cours, soit du courrier à lire, soit un jeu (intellectuel : Scrabble, Boggle ou Pendu) à terminer. Je reste assez rarement contemplatif dans les vues urbaines qui défilent sous les yeux de tous les passagers mais parfois, observateur de mes congénères quand l’occasion se présente, que ça me fait sourire ou que ça me met hors de moi. Et quand on sait que l’un et l’autre, cumulés, ça représente 97% de mes émotions et de mes états d’âme en... [Lire la suite]