27 décembre 2019

prostate et ris de veau

Une fois n’est pas coutume, je vais donner un cours magistral, aujourd’hui. Je vais vous parler de la prostate, qui reste l’endroit d’où je viens (de celle de mon père, je ne suis pas encore en autosuffisance ni en autogestion) et comme mon lectorat est plutôt féminin, d’ailleurs, j’aurais dû écrire « comme ma lectorate » au lieu de « comme mon lectorat » mais on ne va pas chipoter pour si peu, hein ? Surtout entre les deux fêtes. Alors voilà, mesdames, puisque c’est principalement à vous que je m’adresse (et... [Lire la suite]