23 juin 2020

interférence (2)

Re-bonjour, tu vas bien ? Je relis ton blog d’avril, tu as lu un bouquin de 651 pages en peu de temps ? Tu nettoies ta terrasse avec une brosse que j’imagine avec un jet d’eau sous pression et quand tu as fini, il pleut ! Oui, ton blog, c’est comme si tu envoyais Chouchou m’écrire puisque tu es occupé. Plus l’arthrose aux doigts… Masque : je le porte à l’entrée des supermarchés, l’ôte en sortant. Je fus flatté qu’à la caisse, on m’a regardé avec insistance. Rêvons. Merci pour ton blog. 210 kilomètres pour aller à... [Lire la suite]

01 juin 2020

premier joint

Je me souviens de mon premier joint. En même temps, quand je dis « premier », ça n’était le premier que parce que je n’en avais jamais fumé mais ça n’a pas été le premier d’une très longue série non plus. En réalité, j’en ai fumé un second, quelques temps après mais ensuite, comme j’ai respecté la langue française, il n’y en a pas eu un troisième car sinon, j’aurais parlé du deuxième et pas du second. Bref, le premier joint que j’ai (partiellement) fumé, je me souviens parfaitement que c’était avec un mec qui... [Lire la suite]
02 mai 2020

il y aura 63 ans (billet non contaminé par le Covid 19)

Je me souviens  bien, ça fera 63 ans demain et après-demain (je sais qu’on ne doit jamais rien souhaiter en avance mais là, je ne souhaite rien, je commémore, ça n’est pas tout à fait la même chose !) et c’était un peu l’ébullition, rue du Palais, à St Maixent l’École, dans les Deux-Sèvres dont l’une passe au bout du jardin depuis toujours. C’était l’ébullition car la veille d’un mariage, tout le monde est un peu sur le pont surtout que là, la noce devait durer deux jours, un jour pour la cérémonie civile, à la mairie et un... [Lire la suite]
02 mars 2020

chair de nostalgie

Ce billet ne sera exceptionnellement pas bordelais mais saint-maixentais, dans les Deux-Sèvres car il a été écrit depuis chez mes parents, que je viens de raccompagner chez eux après une semaine passée chez moi. Un peu comme des vacances pour eux (je l’espère) et pour mon grand-frère, qui vit avec eux et qui en aura profité pour n’avoir aucune charge. Les vacances, ce n’est pas que dans un seul sens (proverbe bordelais quartier maritime) et moi, du coup, j’ai passé la fin de journée et la soirée d’hier en compagnie de papa/maman comme... [Lire la suite]
15 septembre 2016

porteur de chaises

Homme proche soixantaine cherche porteur de chaises mais pas chaise à porteur. Je suis bête ou quoi ? Pourquoi ai-je indiqué que j’approchais de la soixantaine (j’ai d’ailleurs du mal à le croire moi-même) pour passer mon annonce de chaises à porter ? Ce n’est pas une annonce de rencontre, qu’il faut que je passe mais une annonce pour trouver un moyen de faire passer six chaises paillées d’un point A (Bordeaux) à un point B (Saint-Maixent). Si je précise que maintenant, ces deux villes sont dans la même nouvelle grande... [Lire la suite]
31 août 2016

quelqu'un pour te remplacer ?

Oui, j’aimerais bien prendre deux ou trois vrais jours de vacances, cette année, là, à la fin de la semaine, chef, si c’est possible. Et si ça n’est pas trop vous demander mais je peux repasser plus tard, si vous êtes trop occupé. Très occupé. Vous me direz, sinon, je vous laisse ma demande là, sur le coin de votre bureau et je retourne travailler. Chef. C’est vrai, hormis quatre jours à Saint-Maixent début mai et deux ou trois fois à Biscarrosse le temps d’un week-end de deux jours et demi à chaque fois, je n’ai pas eu de vraies... [Lire la suite]

29 avril 2016

pris par le temps

Je ne vais pas refaire le coup d’avoir raté le billet de 17h15 car on ne refait pas deux fois le même coup gagnant mais il faut savoir que si je suis en retard dans la publication d’un écrit dans mon blog, c’est uniquement parce que je viens d’en écrire 4 à la suite (quel champion !) que j’ai programmés pour qu’ils paraissent dans les quatre prochains jours. Pendant que je serai dans mes petites grandes vacances. Car cette année, je risque de ne pas prendre d’autres vraies vacances que ces quelques jours dans les Deux-Sèvres. À... [Lire la suite]
05 juin 2015

contre quatre

Évidemment, que ça va bien se passer mais je le connais, il n’est pas habitué à être minoritaire et je sais, pour l’avoir vécu en d’autres lieux et avec d’autres gens, que quand on se sent minoritaire, il fait savoir faire ce qu’il faut pour montrer qu’on existe. Se faire entendre. Mais moi, à sa place, avant qu’elles n’arrivent, j’aurais mis les choses au clair tout de suite : je ne fais pas la vaisselle, je suis en RTT. Je ne m’occupe que d’ouvrir une bouteille de vin. Et éventuellement de couper le pain mais seulement s’il n’y... [Lire la suite]
30 août 2014

6 lettres, pas mieux

Samedi. Le jour S. Attention, ce billet a été écrit il y a deux jours et il n’est pas impossible que certains propos ne soient plus d’actualité. Bon, déjà, le fait de commencer par « samedi, le jour S », ça, c’est forcément juste et personne ne pourra y redire. Sauf, et seulement à condition qu’on soit extrêmement pointilleux, du genre à chercher la petite bête dans une meule de foin, un peu comme moi, quoi, sauf, donc, que normalement,  ça aurait été mieux qu’on soit jeudi. Parce que jeudi, c’est le seul vrai... [Lire la suite]
28 juillet 2014

escale à tort (et à travers)

Je me souviens, quand j’étais petit, il n’y avait pas beaucoup d’escalators dans les magasins de là où j’habitais et même dans le métro, quand nous allions sur Paris, hormis dans les grands magasins, éventuellement, je n’ai pas souvenir que c’était une chose normale dans notre quotidien. Et de ce fait, quand il y en avait un, secrètement, j’espérais que nous allions le prendre et je souriais jusqu’à mes oreilles car c’était un peu comme une fête. C’était un temps où les enfants que nous étions étaient encore capables de s’émerveiller... [Lire la suite]