13 janvier 2018

obsession horizontale

Je fais une telle obsession de faire la sieste, tout le temps, dès que je me lève à dès que je vais me coucher pour de vrai, le soir, que je me demande si ça n’est pas en train de devenir pathologique. Si je ne suis pas en train de devenir un névrosé de la sieste. Et de la position horizontale. Attention, je ne suis pas pour autant un Stéphane couche-toi-là, il ne faut pas exagérer non plus, hein ? Mais mine de rien, je commence à me poser certaines questions et comme j’ai un peu peur que ça ne fasse qu’augmenter et que ça ne... [Lire la suite]

12 juillet 2017

12 juillet 2021

Je ne sais toujours pas ce qui s’est passé ni pourquoi. En tout cas, maintenant, c’est sûr, je ne travaille plus. Jusqu’à la fin de mon contrat moral avec la Sécurité Sociale, je suis en chômage accompagné, dispensé de recherche, pour me permettre d’attendre la fin de l’année et de pouvoir enfin toucher une pension de retraite même si celle-ci sera tronquée d’un certain pourcentage car si l’âge obligatoire est de 62 ans, on vous incite à ne pas partir avant 65 ans. J’ai abandonné sans regret mon travail dans le poisson. Pas même... [Lire la suite]
31 mars 2015

encore un de validé

Et voilà, nous sommes le 31 mars. Encore un trimestre de terminé. Encore un de validé. Et un de plus pour la Sécurité Sociale, un ! Avant, quand j’étais jeune, je me contentais de compter les jours qui me restaient avant les prochaines vacances ou avant un week-end d’escapade, ça me permettait de mieux de tenir le rythme du travail mais aussi et surtout des transports car j’ai quand même passé plus de vingt ans à Paris avec trois heures de trajets par jour. Train, métro, RER et (parfois bus mais rarement), tout y passait mais... [Lire la suite]
30 septembre 2014

l'enlever du contraire

Dans mon entourage proche, ils s’en souviennent de mon ancienne patronne, Nicole. Avec ses soixante-dix balais, son look de petite femme menue mais toute en gueule, son vocabulaire de charretier et son impudeur totale, tant morale que physique. Et ses sorties à la va comme je te pousse. Comme celles que peuvent faire celles et ceux qui manquent un peu de culture et qui aiment faire croire que… ou qui font comme si… et surtout, qui font avec les moyens de leur bord. Je me souviens de quelques-unes de ses expressions, souvent le fruit... [Lire la suite]
09 juin 2014

cent quatre-vingt-quinze ?

C’est drôle, un lundi matin aussi calme. Pour moi, qui ne travaille jamais le lundi (sauf cas exceptionnels comme une veille de 14 juillet ou de Noël et de Jour de l’An), ça ne change pas grand-chose, a priori mais un peu quand même, oui. Mais ce matin, c’est nettement plus étrange, moins normal, moins routinier. Il n’y a personne sur les quais du tram, à 7h30, pas beaucoup de rames non plus, par rapport à un lundi normal. Un jour exceptionnel pour tout le monde, un jour banal pour moi. Et que fait-on dans un jour banal pas pour... [Lire la suite]
21 décembre 2013

changer de lunette

Tous les ans, moi, je consulte un ophtalmologiste (ou logue, je n’ai jamais su faire la différence entre les deux – c’est probablement dû au fait que je n’ai pas une très bonne vue) et j’aime bien quand je peux avoir une ordonnance pour changer mes lunettes. Ce que je ne peux pas faire à chaque fois car comme tout le monde le sait, en ce moment, c’est un sujet plutôt à la mode dans les medias avec toutes ces histoires d’optique  bien trop chère, mal remboursée par la Sécurité Sociale et pas toujours bien remboursée par les... [Lire la suite]