08 avril 2019

en léger différé

J’ai écrit ce billet hier, à Bordeaux, juste après le précédent, qui était celui du jour-même jusqu’à aujourd’hui ou c’est celui du lendemain mais aussi celui de la veille. C’est juste pour vérifier que la fonction « léger différé » de mon blog fonctionne. Parce qu’il y a longtemps que je ne l’avais pas utilisée. J’écris à un moment T, je programme la publication à un jour M et les lecteurs le découvrent dans un temps H et ainsi, tout le monde est (plus ou moins) satisfait et moi, ça m’a libéré d’un stress inutile quand je... [Lire la suite]

23 septembre 2018

il y a des endroits où ça ressemble à l’automne

Je sais que l’automne, le début de l’automne, c’est pile poil en ce moment mais compte tenu du niveau global d’ensoleillement, on pourrait encore se croire en été. Sauf que, sauf que, il y a des endroits où ça ressemble à l’automne malgré tout. Juste certains endroits. Pas partout. J’en veux pour preuve l’angle gauche de la terrasse, quand on regarde depuis la porte-fenêtre du séjour, là où il y a le plus d’ombre quelle que soit la saison, eh bien là, depuis quelques jours, depuis mon retour de Biscarrosse, c’est flagrant, c’est très... [Lire la suite]
10 septembre 2018

le travail c'est la santé ?

Il se pourrait plus que fort bien que nous fassions tous un contresens terrible au sujet du mot travail. Nous aurions tendance à l’utiliser un peu mal à propos. Oui, je m’explique et, s’il vous plaît, soyez attentifs car je ne me répéterai pas. Du moins, j’aimerais bien. Si on regarde l’origine du mot travail, déjà, on se rend compte que ça remonte aux romains, vous savez, ces gens qui parlaient en latin comme dans certaines pages d’Astérix, comme lors des messes intégristes et comme dans les livres de botanique et de zoologie.... [Lire la suite]
21 juin 2018

le retour du ronchon, normal, on est le 21 juin

Non, vous ne me ferez pas dire que je n’aime pas la fête de la musique. Du moins, pas ce qu’on nous fait croire que c’est la fête de la musique. D’une part, parce que comme je me lève avant 3h du matin, je ne vois pas pourquoi j’irai écouter du bruit pendant toute une soirée tout en essayant d’éviter ceux qui ont trop bu et qui ne marchent pas droit. D’autre part, parce que, à presque chaque coin de rue et à quelques rebords de fenêtres, ce sera à qui mettra les amplis le plus à fond possible. Et moi, ça, ça me casse les oreilles. Et... [Lire la suite]
26 mai 2018

en RTT d’auto-doléances

Hier, j’ai décidé de prendre une journée de RTT de doléances. Car j’en avais un peu assez de me morfondre comme ça à la presque fin de ces quinze jours de congés, les derniers de l’année 2017/2018. J’en avais un peu marre d’avoir l’impression de ne faire que me plaindre et de subir cette inquiétude avant de reprendre le boulot, mardi prochain. Dans la nuit de lundi à mardi, devrais-je dire si je veux être plus précis. Car ce n’est encore et toujours qu’une question d’horaires nocturnes. Mais pas que, pour être franc. Aussi de... [Lire la suite]
05 décembre 2017

le Mont-Blanc à sec

J’ai le Mont-Blanc à sec. Et n’allez pas croire que je pense à quelque chose de salace ou de trivial. Non, j’ai vraiment le Mont-Blanc à sec. Comme jamais. C’est mon stylo d’une grande marque qui fait référence au plus haut sommet de France qui ne veut plus écrire. D’abord, j’ai pensé à une RTT que je n’aurais pas notée mais non, vu qu’il n’y a pas de contrat de travail entre nous, il n’existe pas d’horaires à respecter ni de congés à poser et encore moins de jours à récupérer. Après, j’ai pensé à un mouvement de grève et là, je... [Lire la suite]

22 novembre 2017

est-ce possible de choisir sa tristesse ?

Ce serait vraiment dommage d’être triste un jour comme aujourd’hui : plein soleil dans un ciel immaculé bleu. Un bleu doux, un bleu tendre, un bleu rassurant. Et pourtant, il doit y en avoir des gens qui ne sont pas heureux, aujourd’hui. Des gens pleins de malheur. Des gens qui pensent que la vie ne vaut pas le coup d’être vécue plus longtemps. Et des gens malades, qui savent. Et des gens dans la rue et là, aucun soleil ne sera jamais vraiment du réconfort. C’est un des paradoxes de la vie. Et aussi ce qui en fait sa... [Lire la suite]
06 octobre 2017

un corps de rêve

Je crois qu’on peut le dire. Oui, on peut le dire. Alors, je vais le dire : j’ai un corps de rêve. Et ne pensez pas que ça soit de la prétention mal placée de ma part, je ne suis pas comme ça. Il n’y a pas moins prétentieux que moi, du moins en ce qui concerne le physique. Je suis un mec banal. Un mec normal. Un gars ben ordinaire, comme l’a si magnifiquement chanté Robert Charlebois… Malgré tout, je ne peux pas faire autrement que reconnaître, en toute humilité, je le précise encore une fois, que j’ai vraiment un corps de... [Lire la suite]
23 mai 2017

des vacances en pointillés

Pour ces quinze jours de congés, de RTT fériés, finalement, j’aurai tout fait et je n’aurai rien fait. J’aurai tout fait car j’aurai monté cinq bibliothèques Ikea en à peu près deux heures, jeudi dernier et vendu ma voiture, ce matin. Je serai allé à St Maixent dans les Deux-Sèvres et à Nantes, en Loire Atlantique. Je ne serai pas allé au cinéma une seule fois mais j’aurai fait deux séances de cardio avant de jouer au déménageur. J’aurai assisté à une compétition de natation mais je n’aurai pas ouvert un seul livre. Dans la moitié... [Lire la suite]
18 mai 2017

Ikea !

Hier matin, ce furent la journée des devoirs avant le plaisir. Les devoirs de vacances ? Non, les devoirs de congés. Les devoirs de jours fériés. Les devoirs de RTT. Une matinée bien remplie mais avec un gros zeste de stress. Après l’histoire de Kilourien, nous sommes allés prendre possession de notre box, celui dans lequel nous allons transférer tout ce qu’il y avait dans le bureau de la barrière de Pessac. Ça, ça s’est plutôt bien passé. Et nous sommes partis chez Ikea pour acheter 5 bibliothèques Billy à 39.90€ pièce, 4... [Lire la suite]