06 février 2017

les voies du seigneur sont impénétrables

Si ça n’avait pas pris cette tournure pathétique, ça pourrait être le plus drôle de tous les feuilletons depuis Dallas. L’affaire Fillon commence à nous prendre le chou car on voit bien que tout ce qu’il fait pour sa défense n’est pas bien fait, que tous les journalistes s’en donnent à cœur joie comme un chien avec un os à ronger et que nous, nous sommes obligés d’assister à ça. La présomption d’innocence vaut pour tout le monde, pas que pour monsieur Fillon et sa Pénélope de femme. Je veux donc bien croire qu’il n’a rien fait de... [Lire la suite]

31 janvier 2017

mauvaise main

Il vaut mieux que je ne joue à aucun jeu de hasard, à aucune loterie et que je ne tente ma chance à rien du tout car depuis quelques semaines, on peut dire que j’ai particulièrement mauvaise main. À se demander ce que ça cache. Quand on gagne, on dit que c’est probablement parce qu’on a une veine de cocu. Autant vous dire qu’en ce qui me concerne, je suis tranquille. Vu les râteaux que je me paie depuis novembre… J’en veux pour preuve le premier tour de l’élection primaire des Républicains. Sans dire pour qui j’ai voté, je peux vous... [Lire la suite]
24 janvier 2017

Benoît ? Ha, mon Dieu !

Vous avez été très, très, très nombreux à me demander pourquoi une lettre de rupture à cause de la victoire de Benoît Hamon, depuis la publication de mon billet d’hier. Alors d’abord, je voudrais vous faire part de mon premier étonnement : comment se fait-il que vous ayez été plus nombreux à réagir que de lecteurs ? Il y a là un mystère limite insondable (pour ne pas dire impénétrable – mais celui-ci était déjà pris pour les voies du Seigneur) auquel je suis incapable d’apporter le moindre élément de réponse. Ce sera une de... [Lire la suite]
28 novembre 2016

a-t-on fait le bon choix, le franc choix ?

François Deuxième a été proclamé roi de la primaire des Républicains, hier soir. Pas auto-proclamé, non, carrément élu, plébiscité voire ratifier. Impossible de contester sa victoire. Il sera donc probablement notre prochain président de la République. J’ai encore une fois misé sur le mauvais cheval. J’ai misé deux euros mais j’ai perdu. J’ai l’habitude. Déjà, pour les primaires socialistes, en 2011, j’avais perdu. Déjà, en 2007, j’avais perdu. De toute façon, dès que je veux voter pour une femme, je perds. Alors, mesdames, si vous... [Lire la suite]
27 novembre 2016

j'avais surtout envie de faire pipi

Je n’ai pas voté lors du premier tour des primaires des Républicains car je ne me sentais pas totalement en osmose avec l’idée de signer une charte comme quoi je partageais leurs valeurs (moi, j’ai toujours voté écolo ou socialo…) et je n’avais pas envie de donner deux euros à un parti qui, même s’il a changé de nom, a déjà reçu beaucoup du Sarkothon et peut-être même encore d’autres sources... mais je n’en dirai pas plus. Cela dit, en constatant le résultat de la semaine dernière, comme je n’aurais terminé que quatrième sur sept,... [Lire la suite]
22 novembre 2016

quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre

Quand on pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre, ça donne un peu le tournis. Quand on parlait du tourbillon de la vie, dans la chanson du même nom, on n’était vraiment pas loin de ce que je ressens quand je pense que dans un mois, nous serons le 22 décembre… Parce que personne ne sait, personne ne peut dire ce qui se passera le 22 décembre, à trois jours de Noël. Et c’est tant mieux car si on savait… Si on avait su pour le 7 janvier et le 13 novembre 2015 et le 14 juillet de cette année, tout le monde serait resté... [Lire la suite]

21 novembre 2016

jusqu'à quel point faut-il s'en réjouir ?

Je suis sur le cul, comme tout un chacun. Je suis tombé par terre, pas à cause de Voltaire, hier soir mais à cause de Fillon. Comment a-t-il fait pour désintégrer Sarkozy et reléguer Juppé au second plan ? Dis-moi quel est ton secret, François ? Certes pas ton prénom… tu n’es pas le premier et l’autre, celui qui est là, on ne peut pas dire qu’il ait renversé beaucoup de monde depuis quelques temps. Et pourtant, je suis tout à fait d’accord avec ces dizaines d’artistes qui ont signé un texte pour dire stop au... [Lire la suite]
07 novembre 2016

en vers et contre tout

Évidemment, j’ai fini par succomber. Et c’est arrivé un dimanche, hier. Je n’ai rien vu venir. Mais là, quand je me suis assis devant mon ordinateur, après déjeuner, histoire de voir si j’avais quelques inspirations (expiration, inspiration, expiration, inspiration, expiration, inspiration… pardon, je viens juste de reprendre mon souffle…), alors que je pensais éventuellement écrire quelque chose de léger, voire de drôle ou, pourquoi pas, un billet d’humeur sur les primaires républicaines ou l’approche des élections présidentielles... [Lire la suite]
27 septembre 2016

la rue fantôme

J’habite dans une rue fantôme. Et c’est peut-être pour ça que les précédents propriétaires ne sont pas restés plus de douze mois dans cet appartement vu qu’ils l’ont mis en vente au bout de neuf mois. Et quand on la voit, elle, à son âge et avec son air étriqué de vieille fille pourtant mariée, on sait que ces neuf mois n’ont pas pu équivaloir à une grossesse qui aurait pu lui faire changer d’avis. Non, si ça se trouve, comme elle ne rigole que lorsque la comète de Halley passe dans le ciel, autant vous dire que ça fait déjà belle... [Lire la suite]
31 mai 2015

la fête à mémère

Ce n’est pas que parce qu’il est le premier élu de Bordeaux, là où je vis depuis plus de quinze ans, maintenant, que je suis un inconditionnel d’Alain Juppé mais j’avoue que j’ai de la sympathie pour lui. Et même si ça ne saute pas aux yeux qu’il est le prince charmant venu embrasser la belle au bois dormant pour lui faire rouvrir les yeux après des décennies de léthargie, il a fait ce qu’il fallait pour réveiller la belle endormie qu’était devenue Bordeaux, en se piquant un doigt à une aiguille de Chaban-Delmas. Autres temps, autres... [Lire la suite]