25 novembre 2016

mes deuxièmes émois de lecteur

Ensuite, est arrivé l’âge où j’ai pu débloquer les quelques cent francs (et quelques centimes) de mon livret d’épargne et je peux vous dire qu’en 1976 ou 1977, cent francs, ça permettait d’en acheter par mal, des bouquins, en collections de poche. Et c’est ce que j’ai commencé à faire : vider mon capital pour me cultiver. Pour prendre mon pied avec des œuvres littéraires mais attention, comme je ne voulais rien faire comme tout le monde, je me suis d’abord axé sur la poésie et le théâtre, deux arts dont j’aurais aimé être partie... [Lire la suite]

02 juillet 2014

et je suis parti lent, si lent

J’ai choisi de faire mes adieux à la poésie en 1997, ça fait donc 17 ans que je n’ai pas écrit un seul poème. L’année de mes adieux, c’était devant une salle comble, le public, mes admirateurs étaient tous debout, à m’acclamer, à me supplier de ne pas partir et à me demander des mots, encore des mots, toujours des mots… un dernier vers… s’il te plaît, me chantaient en chœur ceux qui se prenaient pour des intimes (certains l’étaient, assurément) et s’il vous plaît, m’imploraient ceux qui n’osaient sortir du voussoiement, je devais les... [Lire la suite]