18 juillet 2019

conditions générales de vente

Merci de bien lire les petites lignes, aucune contestation ne sera possible sinon. Prix Les prix de ce catalogue sont indiqués en francs suisses, montants nets, TVA comprise et garantis. Les articles bénéficiant d'une garantie sont soumis aux conditions de l'offre valable lors de l'achat. La garantie prend effet à la date de livraison de l'article, justifiée par le document d'accompagnement (facture) que nous vous demandons de conserver soigneusement. Ne sont pas couverts : les dommages dus à un mauvais entretien, au non-respect du... [Lire la suite]

29 novembre 2017

ah, Tony, j't'ai dans la peau

Il n’est pas plus connu que ça, en France mais c’est quand même un personnage hors du commun. Il peut faire éprouver ce que certains grands meurtriers, certains grands criminels font éprouver : une espèce de fascination morbide. Pas tant pour ce qu’il a pu faire que pour ce que ça représente. Une abstraction de ce qui touche au plus interdit de tous les interdits. J’avoue m’être intéressé (de pas trop près non plus, il ne faut pas exagérer) à ce Luka Magnotta, canadien de 34 ans condamné à perpétuité, chez lui, là-bas. Si son... [Lire la suite]
15 mars 2017

un voyage dans le(s) temps

J’ai déjà programmé mes (petits et courts) billets du 20 au 24 mars mais ça fait aussi deux jours que j’en écris d’avance mais dans lesquels je fais comme si on était la veille alors qu’on est le lendemain sauf quand c’est le jour-même, ce qui est un peu le cas aujourd’hui mais un peu de différé, ça ne fait de tort à personne. Surtout quand on voit tout ce qui se passe de bien plus grave autour de nous.  Aujourd’hui, tout du moins, hier, mais ça, vous ne le saurez que demain, aujourd’hui, donc, je suis allé en ville par le bus et... [Lire la suite]
13 novembre 2016

et pendant ce temps-là, il y en a qui patinent dans le poste

C’est amusant, il y a longtemps que je ne l’ai ni entendue, ni dite, cette expression. Dans le poste. C’est ce qu’on disait quand j’étais plus jeune et qu’un téléviseur était un poste de télévision. Aujourd’hui, on parle d’écran plat. Ça fait moins magique même si on peut se demander comment ils font pour entrer dedans, tous ces gens qu’on voit à l’intérieur, justement. Un dimanche calme. Comme après une tempête mais ça n’est pas le bon mot. Hier, ce fut un peu chargé mais ça n’a pas été désagréable du tout. Une petite, une toute... [Lire la suite]
13 juillet 2016

pour l’instant, c’est plutôt un sans-faute

Je ne parle évidemment pas de la façon dont notre dossier a été géré par la banque mais du ressenti d’Isabelle et Christophe quand ils ont vu, l’une l’extérieur et l’autre, l’extérieur et l’intérieur de notre nouvel appartement pour lequel, si tout se passe bien, nous aurons les clés, ce matin, vers 10h30 ou 11h vu que nous allons chez le notaire à 9h pétantes. Nous y étions déjà hier matin, à 9h30, à croire que nous avons pris une carte d’abonnement… Je disais donc que pour l’instant, c’est un sans-faute car ils ont tous les deux... [Lire la suite]
19 juin 2016

quelqu'un au fil ?

En cherchant à me débarrasser, à vendre une grosse quinzaine de mignonnettes d’alcool (une grosse quinzaine, ça signifie dix-sept, chez moi) je me suis retrouvé sur un site qui s’appelle « je collectionne point com » et j’ai découvert qu’il y avait des spécialistes de la chose. J’ai même appris qu’il y avait plein de noms pour ceux qui aimaient tout ce qui touchait aux bistrots, à la boisson et aux accessoires et objets. Comme c’est dimanche, je me propose d’étaler ma science un peu comme un prêche de culture. Un prêche... [Lire la suite]
04 novembre 2013

de bon coeur

J’avais rendez-vous chez lui à 10h30 et je n’ai fait que stresser avant d’y arriver, non pas parce que je redoutais que ça se passe mal ou que j‘en sorte avec une mauvaise nouvelle des étoiles mais tout simplement parce qu’il pleuvait comme une vache espagnole qui pisse dans violon tsigane. C’est une nouvelle expression qui veut dire qu’il tombait des cordes à mon arc-en-ciel de lit de Procuste. Ce qui est encore une nouvelle expression pour dire que dehors, c’est trempé comme un gros plein de soupe qui n’a qu’un cheveu et un pétard... [Lire la suite]