06 mars 2017

in medio stat virtus

In medio stat virtus, c’est une citation latine qui signifie non pas “et au milieu, coule une rivière”, ni “faites-moi la raie au milieu, s’il vous plaît, monsieur le coiffeur » mais « la vertu est au milieu. » Oui, mais au milieu de quoi ? Au milieu de la rivière qui est au milieu ? Au milieu du crâne ? Non, la vérité est au centre, pas dans les extrêmes. Déjà, dans l’Antiquité, on savait cela alors pourquoi changer une équipe qui gagne depuis si longtemps ? Au cas où certains ne le sauraient pas,... [Lire la suite]

01 mars 2017

tout ça pour ça

Je n’ai pas encore pris ma douche, coupé dans mon élan par l’intervention annoncée de François Fillon, prévue à midi pile. Sauf qu’elle n’a eu lieu qu’à 12h30. Une demi-heure de retard. Un temps infini pour imaginer toutes sortes de scenarii : que va-t-il donc annoncer ? Je vous jure que j’ai failli écrire un billet avant son allocution en essayant de deviner quel allait en être le contenu mais je ne me suis pas lancé car j’avais peur de rater le début et ma foi, tant pis, si j’avais imaginé ce qui allait être dit, mes dons... [Lire la suite]
15 février 2017

Franck & Nick se mettent à table

Franck et Nick se mettent à table. Ils se sont vus pour déjeuner, ce midi. Normalement, ce rendez-vous était pour parler de plusieurs choses et ils espéraient tous les deux, chacun de son côté, que ça resterait discret, que personne ne le saurait mais pas de chance, les journalistes ont très rapidement été au courant et de ce fait, tout le monde le sait. Même ceux que ça n’intéresse pas. Personnellement, j’aurais pu ne pas en parler mais comble du hasard, j’étais justement assis à la table à côté de celle de Franck et Nick et malgré... [Lire la suite]
06 février 2017

les voies du seigneur sont impénétrables

Si ça n’avait pas pris cette tournure pathétique, ça pourrait être le plus drôle de tous les feuilletons depuis Dallas. L’affaire Fillon commence à nous prendre le chou car on voit bien que tout ce qu’il fait pour sa défense n’est pas bien fait, que tous les journalistes s’en donnent à cœur joie comme un chien avec un os à ronger et que nous, nous sommes obligés d’assister à ça. La présomption d’innocence vaut pour tout le monde, pas que pour monsieur Fillon et sa Pénélope de femme. Je veux donc bien croire qu’il n’a rien fait de... [Lire la suite]
05 février 2017

dans la tourmente (stormy weather)

Non, il n’y a pas que François Fillon et sa Pénélope de femme qui sont dans la tourmente. Il n’y a pas que la famille Le Pen, non plus. Il y a moi, aussi, qui suis en train d’essuyer les foudres divines sous forme d’une tempête qu’on appelle Marcel. Marcel ! Tu parles d’un nom pour une tempête alors que ça fait plus penser à un débardeur de fort des halles. Marcel, Marcel n’est pas ce qu’on appelle un intellectuel, comme le chantait Boby Lapointe. Tout ça, c’est du vent. Il n’y a rien, c’est creux dehors et c’est vide dedans. Ou... [Lire la suite]
04 février 2017

avis de tempête

Ce n’est plus un secret, nous sommes en pleine tempête et je ne parle pas seulement de celle, médiatico-politicienne de l’affaire Fillon (cette sacrée Pénélope, quand même, hein ?...) mais bel et bien de celle, venteuse, pluvieuse et grêleuse de la météo. Je ne vais pas entrer dans des explications techniques détaillées mais pour résumer, pour ceux qui n’auraient pas encore compris ce qui se passait, il vente, il pleut et il grêle. Et quand je dis qu’il vente, c’est un doux euphémisme. Il bourrasque. Il rafale et il tornade. Et... [Lire la suite]