04 octobre 2019

je suis comme Pénélope, j’attends mon tour

Oui, d’accord, je peux être une réincarnation de Pénélope mais je ne suis pas sûr que cette pauvre femme (un peu) délaissée ne soit vraiment celle à qui je ressemble, les jours de permanence du président. Parce que le président a des permanences, assez régulièrement et moi, normalement, ça ne me dérange pas (je peux même dire que je m’en fous un peu, beaucoup, passionnément…) mais là, cette fois, hier, je n’ai pas fait comme d’habitude, je n’ai pas couru dans les rues de la ville toute l’après-midi, non, je suis sagement resté enfermé... [Lire la suite]

14 mars 2017

des mots qui ne riment à rien (ou pas à grand-chose)

Finalement, j’ai pu accéder à mon espace personnel, dans mon blog, hier, vers 17h30. J’avoue que je n’y croyais plus trop car plus de deux heures sans pouvoir me connecter, j’ai vraiment cru que la censure était passée par là. À cause de Pénélope ou à cause de Marine. Mais non, plus de peur que de mal. Quoique… Quoique…  Plus de peur que de mal ? Pas autant que si j’avais remplacé mon billet quotidien par un poème car pour me venger, j’ai failli faire des vers. Des vers pour oublier. Mais j’ai eu des problèmes de rimes. ... [Lire la suite]
13 février 2017

un canard déchaîné ou une oie blanche ?

C’est très amusant de voir quand le fictif rejoint le réel car je viens de découvrir que le prénom Pénélope, étymologiquement, ça vient d’un mot grec qui signifie canard ou oie sauvage. Et quand on sait que les ennuis de son Fillon de mari ont été révélés au grand public par le Canard Enchaîné, excusez-moi, mais moi, ça me fait sourire voire rire. Peut-être pas aux éclats non plus, il ne faut rien exagérer mais ça me faire sourire parce que ça satisfait mon côté cérébral et ça titille mon goût de la chose drôle. Ça excite la partie de... [Lire la suite]