04 janvier 2019

Chouchou, t'es où ?

Chouchou, t’es où  mais t’es pas là mais t’es où ? C’est vrai ça, tu es tellement discret que j’ai l’impression que ça fait des semaines et des semaines que je ne t’ai pas vu. Je ne me souviens même pas de ta présence pour la soirée d’anniversaire que nous n’avons pas organisée, tu penses bien, 59 ans, ça ne se fête pas spécialement, en revanche, pour mes 60 ans à venir, on a encore le temps mais j’aimerais que ça vous reste en tête, à vous trois : le président, le patron et toi. Parce qu’on n’est jamais assez de... [Lire la suite]

22 décembre 2018

dans son manteau rouge et blanc

Dans son manteau rouge et blanc, sur un traîneau porté par le vent, il descendra par la cheminée, petit garçon, il est l’heure d’aller se coucher… Et non pas : petit garçon, il est l’heure d’aller te toucher, ce ne serait pas du tout politiquement correct. Sauf si ce dernier n’a tellement pas été sage que son père, excédé, au bout du rouleau de papier hygiénique, lui crierait : « Comme tu es vraiment trop insupportable et que tu n’es pas du tout obéissant, pour tes cadeaux de Noël, tu peux toujours te... [Lire la suite]
21 décembre 2018

oui, j'ai été abusé par le père Noël

Normalement, mes parents ne sont pas au courant mais j’ai été abusé par un Père Noël, ceci expliquant bien évidemment cela. N’allez pas croire que ça s’est passé sur ses genoux lors d’une séance photos dans un centre commercial comme on le voit faire souvent de nos jours, non, ça s’est passé en catimini, à l’insu de tout le monde et, je dois bien le reconnaître, ce fut d’abord et avant tout une très belle histoire d’amour. En premier lieu, il faut savoir que j’ai été élu le plus beau bébé de France 1960 même si je suis né en 1959... [Lire la suite]
19 décembre 2018

et cet autre traumatisme, quand j’ai appris que j’allais avoir un petit frère

Nous avons été une famille de quatre personnes, nos parents, mon grand-frère et moi et quelle ne fut pas ma surprise, quand, alors que j’avais à peine 16 ans, nos parents en question, nous ont annoncé que nous allions avoir un petit frère ou une petite sœur. Nos vieux (pas si vieux que ça, mais c’est pour éviter de réécrire le mot parents pour la troisième fois dans ce paragraphe – trop tard !) venaient de franchir la barre des quarante ans et même si ça m’a fait plaisir d’apprendre cette étonnante mais grande nouvelle, c’est... [Lire la suite]
18 décembre 2018

le premier choc, c’est quand j’ai appris qu’il n’existait pas

C’était un jour, après le repas, maman lavait la vaisselle et mon frère et moi, nous l’essuyions. Et ce qui m’a le plus choqué, ce n’est pas tant d’apprendre que le père Noël  n’existe pas mais plutôt que mon frère, de moins d’un an et demi plus vieux que moi, le sache déjà. Alors que je me croyais au moins égal à lui pour comprendre les choses de la vie. Déjà qu’on marquait bien la différence entre nous deux sur le fait que j’étais le plus jeune : mon frère essuyait les choses qui se cassaient et moi, les choses qui ne se... [Lire la suite]
04 novembre 2018

repentance

Aujourd’hui, jour du Saigneur (j’ai fait exprès de mettre un A au lieu d’un E), j’ai décidé de faire amende honorable. Je vais être dans la repentance. Et dans le tout amour. C’est normal, c’est comme pour les hommes et les femmes à l’Assemblée Nationale, au gouvernement et dans les entreprises, il faut la parité. Hier, j’ai tiré sur tout ce qui bougeait en moi et donc, aujourd’hui, je vais faire acte de contrition et aimer tout le monde. Oui, j’ai bien écrit « tout le monde ». Quels que soient celles et ceux qui... [Lire la suite]

18 novembre 2017

lettres au Père Noël

Cher Papa Noël, Cette année, pour Noël, j’aimerais beaucoup avoir la poupée Barbipute qui vient juste de sortir car j’aimerais beaucoup être dans les premières petites filles sages à l’avoir pour pouvoir jouer très, très vite avec. Au cas où tu ne serais pas tout à fait au courant, Barbipute, c’est une poupée un peu très, très jolie mais très provocante (à moins que ça ne soit l’inverse ?) et le but du jeu, c’est qu’elle se fait harcelée par un porc avant qu’on le balance sur Internet. Merci beaucoup d’avance, je suis très, très... [Lire la suite]
25 décembre 2014

les Noël d'antan

Il est très agréable malgré tout le parfum des Noël d’antan. Des Noël de quand ils étaient encore blancs alors que maintenant, c’est sous mes cheveux blancs que je vois Noël passer chaque année. JE vous parle d’un temps où je croyais au Père du même nom. Celui qui m’apportait une partie de ce dont je pouvais rêver. Une partie seulement car à l’époque, on ne recevait pas plus que de raison et pourtant, on en avait pas mal des cadeaux pourtant. Et en plus, ça nous faisait vraiment plaisir. On y tenait comme à la prunelle de nos yeux, à... [Lire la suite]
24 décembre 2014

boucher tous les orifices de Noël

Il y a quelques années, on entendait beaucoup le slogan de la lutte contre le Sida : « il ne passera pas par moi », excusez la comparaison avec ce que je vais écrire en cette fin de journée de veille de Noël où tout n’est qu’amour partout, à Bordeaux, en Aquitaine, en France, en Europe et dans le monde entier. Peut-être même dans l’univers dans ce qu’il a de plus absolu. Ce soir, tout n’est qu’amour, don de soi, altruisme et toutes ces choses qui élèvent l’humain vers le haut. De plus en plus haut. N’en déplaise aux... [Lire la suite]
29 novembre 2014

avec les poules

Longtemps je me suis couché de bonne heure. Aujourd’hui encore, j’ai conservé cette habitude presque plus comme un tic voire un toc qu’une simple routine. J’aime ça, aussi. Me coucher de bonne heure, avec les poules. Et dès qu’il m’est possible de le faire, m’évader dans mes rêves et sauter du coq à l’âne. Mais encore faut-il alors que mes nuits soient plus belles que mes jours, ce qui est loin d’être une chose fréquemment acquise. Longtemps j’ai aimé cette sensation douillette de me blottir dans un fauteuil devant la télé. Dans un... [Lire la suite]