02 avril 2018

des coquilles vides

Forcément, quand on a mangé des huîtres, on a des coquilles vides et je ne pense pas que ça se recycle aussi facilement que ça ou alors, je suis ignare en la matière. De toute façon, dans la résidence et même dans le quartier, il n’y a pas de conteneurs à coquilles d’huîtres. Cela dit, elles étaient particulièrement bonnes. Savoureuses, même. Et bien meilleures que celles de la veille, à la fête de famille. Où là, elles étaient fades. Probablement trop gorgées d’eau de ces dernières pluies diluviennes. Trop d’eau douce tuent la saveur... [Lire la suite]

29 avril 2017

encore un week-end pas vraiment prolongé pour tout le monde

Encore une fois, je sens que je ne vais pas jouer les prolongations et cette année, j’ai l’impression que je vais battre mes records de lundis fériés pas pour moi. Il y a les incontournables : Pâques et Pentecôte (dans l’ordre alphabétique, pour ne vexer personne chez les cathos et surtout, chez Sens Commun) mais aussi, tous ceux, qui ne sont pas forcément un lundi, d’habitude : 1er mai, 8 mai et Noël (je ne compte pas le 1er janvier 2018 car bon, comme son nom l’indique, ce ne sera déjà plus en 2017) : ça fait donc... [Lire la suite]
16 avril 2017

lendemain de jour bien occupé

C’est un jour gris, un dimanche de Pâques terne et légèrement trop frais pour ma part. En même temps, que ce soit Pâques ou rien du tout, ça ne va pas changer grand-chose à ma vie car je ne fête ni l’un ni l’autre : ni Pâques ni rien du tout. Pour moi, c’est un dimanche comme les autres. Avec son lot de routines et peut-être quelques (bonnes ?) surprises mais ça, je ne le saurai qu’en fin de journée. Pour l’heure, alors que nous venons de déjeuner, on va d’abord se préoccuper de moi. De savoir si je maintiens d’aller au... [Lire la suite]
10 décembre 2016

charabia et baragouin

Il y a des mots qu’on utilise un peu comme ils viennent et je me demande si on les utilise à bon escient. Par exemple : charabia et baragouin. Parce que moi, si je suis capable de baragouiner, je pense que je sais absolument faire du charabia. D’une part, parce que le verbe qui va avec charabia n’existe pas, sauf si je me trompe. Ou alors, s’il m’arrive de charabiater, c’est de façon totalement inconsciente. Et s’il a pu m’arriver d’aller à Bias, dans les Landes, je suis certain de n’y avoir jamais pris un tank pour me déplacer.... [Lire la suite]
28 mars 2016

il n'y a pire sourd que celui

Être handicapé, ce n’est pas drôle. Mais il y a différentes formes de handicap et l’une de celles qui me fait le plus peur, c’est de perdre la vue. Encore qu’on peut se poser la question de savoir s’il ne vaut mieux pas naître aveugle que le devenir. C’est vrai, blague à part, avoir déjà pu voir les choses et ne plus pouvoir le faire, ça doit être terrible, de n’en avoir qu’un souvenir qui doit s’estomper peu à peu. À moins que l’esprit les conserve plus intacts que je ne l’imagine. Je n’aurai jamais la réponse à cette question. À... [Lire la suite]
26 mars 2016

un petit nid d'amour hivernal comme une gourmandise culpabilisante

Bon, ma lessive est faite, la machine s’est arrêtée il y a sans doute un bon moment mais je n’ai pas fait attention qu’elle avait terminé son travail car, je dois l’avouer, j’ai craqué, après déjeuner, je me suis mis sur le canapé devant la télé, allongé de tout mon long et je me suis endormi, d’abord à petits coups d’ensommeillement en pointillés (que je n’ai pas découpés selon) puis lourdement et quand j’ai émergé, Julie Andrieu était en train de parler d’andouillettes AAAAA et je me suis fait violence pour me lever et sortir de ma... [Lire la suite]

04 janvier 2016

que c'est triste un mois de janvier qui commence sous la pluie

Rien à voir avec ce que nous avons vécu, il y a un mois. Je me souviens très bien d’avoir écrit un billet, début décembre, pour dire combien je trouvais ça joli, un mois de décembre qui commençait sous le soleil. Là, ce matin, il pleut et il grêle, même, alors que tout le monde, ou presque, a repris le chemin de l’école ou du travail (pour moi, ça ne sera que demain, je ne travaille pas le lundi – je ne sais pas pourquoi je me sens obligé de le préciser, on s’en fout, non ?) et que chacun va passer une partie de sa journée à... [Lire la suite]
07 avril 2015

une reprise plutôt molle

Un de mes problèmes, là où je travaille, c’est que comme je bosse du mardi au samedi, à chaque fois que le lundi est férié, je ne peux pas le récupérer. Oui, mais vous allez peut-être me rétorquer que quand le samedi est férié, mes collègues, ceux qui bossent du lundi au samedi, soient 97% des employés de l’entreprise, eux, ils ne le récupèrent pas non plus. Ce qui est vrai. Sauf que moi, si le samedi est férié, je travaille quand même (sauf si ça tombe le 1er mai, le jour de Noël ou le 1er janvier sinon, les autres jours fériés, je... [Lire la suite]
19 avril 2014

samedi ceint ?

Décidément, la série continue. Cette semaine n’aura franchement pas été de tout repos et même pire que ça puisque je n’ai pas réussi à dormir tout mon saoul chaque nuit. Si encore j’avais refait le monde à chaque fois que j’étais les yeux ouverts dans le noir une heure avant le réveil officiel, celui avec les fanfares, les trompettes de la renommée et les cotillons, les flonflons et les ola, qui ne prennent pas d’S surtout au pluriel, comme c’est singulier ! Je me suis pourtant encouragé en tapant dans mes mains « vas-y mon... [Lire la suite]
31 mars 2013

mangez, ceci, ce sont mes arêtes

Je viens d’en apprendre une bien bonne puisque je viens de découvrir que contrairement aux apparences, je ne travaille pas que dans le poisson (attention, ce n’est qu’une image, bien sûr, car je n’entre dans aucun bête à nageoires, c’est juste que je travaille chez un mareyeur, pour ceux qui ne le sauraient pas, s’il en reste) mais aussi dans les ordres (contrairement aux apparences, comme s’en plaint souvent le Président) et j’avoue que j’en suis le premier surpris, moi, le croyant en pas grand-chose, le presque agnostique et le mi... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 12:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,