23 janvier 2019

liste cadeaux pour Noël

Maman, pour Noël, l’année prossaine, avec Paul, on sait dézà ce qu’on voudrait avoir. Ah oui, c’est quoi ce que vous voudriez avoir ? J’espère que vous n’avez pas encore choisi la même chose, vous avez beau être des jumeaux, il y a un moment où il faut aussi vous différencier. Même dans vos goûts. Avec Marc, on aimerait avoir des déguisements mais pas les mêmes. Comme ça, avec papa, vous pourrez touzours nous reconnaître. Et c’est quoi vos déguisements ? Dites-moi tout que je sache à quoi m’en tenir. Eh bien, avec Paul, on... [Lire la suite]

04 janvier 2019

Chouchou, t'es où ?

Chouchou, t’es où  mais t’es pas là mais t’es où ? C’est vrai ça, tu es tellement discret que j’ai l’impression que ça fait des semaines et des semaines que je ne t’ai pas vu. Je ne me souviens même pas de ta présence pour la soirée d’anniversaire que nous n’avons pas organisée, tu penses bien, 59 ans, ça ne se fête pas spécialement, en revanche, pour mes 60 ans à venir, on a encore le temps mais j’aimerais que ça vous reste en tête, à vous trois : le président, le patron et toi. Parce qu’on n’est jamais assez de... [Lire la suite]
31 décembre 2018

crépusculaire

Hier matin, quand j’ai quitté mon boulot, vers 7h52 (à peu près), il faisait encore plutôt nuit et le temps de rentrer chez moi, un peu plus de dix minutes de voiture quand ça roule parfaitement bien comme ce fut le cas, justement, hier, à peine ai-je posé mes affaires dans le séjour, où je n’avais pas encore allumé la lumière que j’ai aperçu une espèce de lueur pâle, une lumière hivernale, grisâtre mais tirant sur le blanc, sur la terrasse et je me suis demandé si nous n’avions pas laissé la lumière, dehors. Mais non, le... [Lire la suite]
26 décembre 2018

décembre, un mois de fêtes

Décidément chaque mois de décembre est éprouvant, émotionnellement et physiquement parlant. En effet, je n’arrête pas de faire la fête et en même temps, c’est la haute saison pour nous, dans le mareyage et comme je travaille de nuit (au cas où ça ne se saurait pas encore), autant vous dire que vivement le mois de janvier, hein ? Nous sommes d’accord et j’aime bien quand on est d’accord avec moi. C’est le principe même du tout à l’égo. Oui, c’est à ça que je suis branché en permanence, moi, mais attention, pas avec des tuyaux,... [Lire la suite]
23 décembre 2018

jaune, rouge et bleu

Un peu comme les boules et les guirlandes de Noël sur un sapin du même nom. Voilà, c’est ça : de toutes les couleurs. Hier, on a encore eu droit à une manifestation qui a débordé comme une casserole de lait sur le feu quand on ne la surveille pas. Une poignée de merdeux qui ont cherché à foutre le bordel avec, en plus des casseurs patentés, un certain nombre de jeunes dont beaucoup de filles qui ne laissent pas leur part aux autres : la rue du patron encore dépavée et quelques heures de tension avec bombes assourdissantes... [Lire la suite]
20 décembre 2018

renne d'un jour, renne toujours

Le gros bonhomme vêtu de rouge avec une barbe blanche mais qui peut paraître un peu négligé, souvent, se déplace en traîneau et ce dernier est tiré par 5 rennes. Il aurait pu prendre 4 chevaux mais c’est très démodé, ça vintage, certes mais bon, en termes de puissance, il y a, avec cinq rennes, par exemple. En plus, on n’a jamais vu de chevaux voler dans le ciel en tirant un traîneau alors que des rennes, oui. Et comme on associe Noël à la neige (tout se passerait en Laponie, dit-on), le premier de ces cinq animaux tireurs est bien... [Lire la suite]

16 décembre 2018

en repensant à la séance d’hier, chez l’hypnopsy

Je suis rentré chez moi et j’ai repensé à la séance d’hier, chez le psychiatre-hypnotiseur afin de tenter de me réconcilier avec Noël et son cortège de festivités qui me laissent froid. Je ne vois pas pourquoi il s’obstine à vouloir me redonner le goût pour cette fête puisque c’est acquis que je peux très bien vivre sans même si je la subis à mon corps et à mon esprit défendants et puisque, heureusement, tout le monde n’est pas fait dans le même moule. Je revendique ma différence. Je revendique le fait que je ne veux pas entrer dans... [Lire la suite]
15 décembre 2018

traumatisé par un cadeau de Noël particulièrement hideux

Surtout, ne vous inquiétez pas, Stéphane, pas  de stress, ça va bien se passer. D’abord, commencez par respirer lentement et fermez les yeux. Faites comme si nous étions en séance d’hypnose et nous allons travailler sur ce qu’on pourrait être votre phobie de Noël. Oui, je sais, vous appelez ça votre haine de Noël ou Noël avec un grand « haine » mais nous allons passer un peu de temps ensemble et vous verrez, ça va changer votre vie. Surtout, et j’en suis absolument presque certain, au fond de vous, vous n’y croyez pas... [Lire la suite]
14 décembre 2018

pas de cadeau pour Noël, hein, Chouchou ?

Chouchou ! Viens voir, écoute-moi et assieds-toi. Enfin, fais ça dans l’ordre que tu veux mais écoute-moi. Ça ne t’a pas échappé qu’on s’approchait dangereusement de Noël, hein ? Bon, tu ne le sais pas encore, même si on a déjà plus ou moins vaguement évoqué la question depuis que tu es à mon service, mais moi, nous, ici, Noël, on ne le fête pas et on attend même avec une certaine impatience (difficilement contenue) que ça soit passé et qu’on n’en parle plus. Oui, oui, je sais, ce n’est pas très à la mode de ne pas fêter... [Lire la suite]
13 décembre 2018

écrire pour ne rien dire

Essayer d’écrire quelque chose entre 1h10 et 11h ou alors, entre 11h40 et 13h. Je sens que ça va être chaud, pour le billet du jour car déjà, dans le premier créneau qui commence dans quelques petites minutes (pourquoi ne commence-t-il pas dans quelques grosses minutes ?), je sais que je vais avoir du mal à trouver une idée de départ. Et je sais aussi que même si j’avais quelques grosses minutes devant moi, j’aurais beau me retourner, hormis voir le parking de l’entreprise et la pluie qui tombe en faisant des claquettes dans... [Lire la suite]