12 mai 2019

tchin, tchin

On sait tous que le fait de trinquer, quand on prend un verre, remonte à une coutume du Moyen-Âge où, pour être sûr qu’on ne serait pas empoissonné quand on buvait avec quelqu’un qui pourrait nous vouloir du mal (tout le monde pouvait vouloir du mal à tout le monde, à l’époque, heureusement, ça n’est pas le cas aujourd’hui… À moins que ça n’ait évolué avec les réseaux sociaux, tiens, c’est intéressant, comme réflexion, je vais y penser, promis, juré, craché !), la simple action de trinquer un peu violemment avec des pintes ou des... [Lire la suite]

24 décembre 2018

il est presque né le divin enfant

Il est né, le divin enfant, jouez hautbois, résonnez musettes… Quand même, quand on y pense un peu plus fort que la normale, c’est-à-dire en se concentrant autant que possible, c’est une drôle d’histoire que ce divin enfant qui arrive d’on ne sait trop où (phonétiquement, ça fait « d’on ne sait tropou, c’est marrant, non ?) : sa mère n’a pas couché avec le père du gamin qui n’est donc pas son père biologique même pas son géniteur donneur anonyme à la banque de sperme, c’est juste son beau-père ou son père adoptif. Il... [Lire la suite]
14 octobre 2015

le gaucher contrarié

Ne peut-on désormais plus émettre un avis qui ne soit pas dans les rails de la bien-pensance ? Est-il irrémédiablement, définitivement et intégristement impossible de parler du statut des fonctionnaires en 2015 ? Non, je ne crois pas car plus de 60% des français ne seraient pas contre un débat sur ce sujet mais une minorité, qui est contre, va empêcher toute réflexion. Pour l’instant, il ne serait question que de tout mettre à plat et voir si on peut ou si on ne peut pas modifier des choses dans l’administration publique,... [Lire la suite]
09 septembre 2015

tous les matins du monde

Chaque matin, ici, comme partout ailleurs, c’est un peu la même chose, l’éternel recommencement, l’éternel retour des choses. Il n’y a pas un matin qui ne ressemble à un autre matin (je parle des matins naturels, pas ceux de la civilisation, pas ceux des hommes), et ce, depuis la nuit des temps. Tous les matins du monde sont les mêmes, que ce soit celui d’aujourd’hui ou ceux, passés, du Moyen-Âge ou ceux, à venir, du vingt-deuxième siècle. Tous les matins se ressemblent. Pour ceux qui ne savent pas voir les choses de près. Pour ceux... [Lire la suite]
09 mai 2015

vouloir ne pas être méchant

Contrairement à il y a quelques années, j’évite régulièrement de dire du mal des spectacles ou des films que je n’ai pas aimés. Parce que, d’une part, si je ne les ai pas aimés, ça ne veut pas dire que ce sont des navets, à quelques exceptions près car parfois, je sais reconnaître une daube d’un film moyen, quand même, malgré tout, sans blague, hein… Et parce que, d’autre part, finalement, qui suis-je, moi, pour critiquer négativement le travail de quelqu’un qui est allé au bout de son projet ? Oui, c’est vrai, ça, qui suis-je... [Lire la suite]
24 août 2013

la bague au doigt

Tous ceux qui sont mariés (sauf s'ils ne la portent pas pour des raisons qui les regardent) et même certains qui ne le sont pas (mariés) ont la bague au doigt, comme on dit. Ils portent l'alliance, cet anneau symbolisant l'union devant Dieu (et surtout devant un curé qui, excusez-moi de ce raccourci, ne sait pas vraiment de quoi il parle - les voies du Seigneur sont si impénétrables !) Mais, me suis-je demandé, subitement, ce matin, en ne me rasant pas mais en me regardant droit dans les yeux : pourquoi à l'annulaire gauche ? ... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 19:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,