26 avril 2019

la journée des secrétaires au Guatemala

Alors ça, si on me l’avait dit, si je ne l’avais pas lu moi-même, je n’aurais jamais cru que le 26 avril était la journée des secrétaires au Guatemala. Pour une nouvelle, ça, c’est vraiment, une nouvelle ! En même temps, ce n’est pas la seule chose qui se soit passée dans le monde un 26 avril. Par exemple, en 1248, on a consacré la Sainte Chapelle à Paris, dans l’Île de la Cité, monument construit par la volonté de St Louis. Bon, là, on est en plein dans les curés et les cathos, je ne suis pas sûr que ça lui fasse très plaisir... [Lire la suite]

24 janvier 2019

Nomique ou Entérite ?

Moi, à choisir, évidemment que je prends la Nomique. D’abord, parce que c’est l’anagramme de Monique et que Monique, c’est ma mère. Ensuite parce que Entérite, ce n’est l’anagramme de rien. Si, pardon, au temps pour moi, Entérite, c’est l’anagramme total de plein de mots : éternité (je m’en fous, même sur un plateau avec 1 million d’euros, je ne signerais pas pour y avoir droit) ; reinette (pomme reinette et pomme d’api, tapis, tapis rouge – j’ai largement passé l’âge) et reteinte (sachez que la couleur de mes cheveux blancs... [Lire la suite]
02 mai 2016

Exupère et Adalbald

Attention, ne vous fiez pas aux apparences, ce billet commence un peu comme celui de samedi dernier, le 30 avril mais ce n’est qu’une illusion d’optique. Si vous êtes un lecteur (ou trice) concentré et vigilant, ça ne vous échappera pas que la phrase suivante commence pareillement mais qu’elle se termine de façon totalement différente. Vous l’allez voir juste au paragraphe ci-dessous. Normalement. Si nous ne subissons pas une coupure publicitaire. « Chez Nanou, on mange comme chez nous ! » Ah zut, on n’y a pas échappé... [Lire la suite]
01 mai 2016

madame El Khomri, faites du travail pour Jérémie

C’est vrai, ça, madame El Khomri, vous ne pourriez pas trouver un boulot pour Jérémie ? Je vous en prie, faites du travail pour Jérémie sinon, je vous le dis en cent comme en mille, sinon, je pense qu’il n’ira pas bien du tout, Jérémie. Qui est Jérémie ? Jérémie, c’est le saint du jour. Le saint auquel on peut se vouer pendant 24 heures. Et on a largement le temps de le faire vu que c’est un jour férié chômé pour la plus grande majorité des gens qui ont un emploi. En ces temps qui courent plutôt vite, avoir un emploi,... [Lire la suite]
29 janvier 2016

maintenant qu'elle est au courant

Hier, j’ai fini par lâcher le morceau parce qu’il a bien fallu que je m’adapte aux circonstances et ça va, elle sait tout. Ou presque. Maintenant qu’elle au courant, Monique, ça fait tout drôle. Et même encore plus. Car soudain, tout est devenu léger. On n’a plus à faire de cachotteries. On n’a plus à se prendre la tête pour organiser et tout faire correspondre, finalement, c’est un mal pour un bien. Peut-être qu’elle avait raison, il ne fallait rien prévoir pour ses 80 ans. Bon, d’accord, elle ne veut pas fêter ses 80 ans, ce que je... [Lire la suite]
03 février 2015

avril au Portugal : absence justifiée

Bon, il y a des moments où il faut savoir prendre des décisions. Et comme depuis plusieurs mois, nous n’avions volontairement rien prévu comme « petites » vacances en 2015, maintenant que nous sommes en février, je pense qu’il est largement temps de nous y mettre et de fixer une date puisque désormais nous savons où nous pourrions aller. Nous avons décidé de nous rendre en avril au Portugal. Ou plus précisément, à Lisbonne. Et maintenant, il est temps de nous occuper de l’hôtel car fin avril, c’est dans moins de trois mois... [Lire la suite]

14 juin 2014

et fusion

Le plus gros des préparatifs qui nous incombaient est fait. On va dire ça, oui. Mais il en reste encore à faire. Déjà, tout à l’heure, à 9 heures, j’ai rendez-vous chez le coiffeur. Non pas pour me faire faire un chignon, non, non, non, mais pour me faire couper les cheveux assez courts. Une coupe d’été, une coupe de vacances avec une légère brosse pour pouvoir ramasser les éventuels grains de riz qu’on pourrait nous lancer en sortant de la mairie. De la mai-riz, devrais-je dire, si c’est le cas. Cette légère brosse, je ne pouvais la... [Lire la suite]
12 mai 2014

banane ou de danseuse

Si j’avais dû être fétichiste de quelque chose de plutôt typiquement féminin, j’avoue que quand j’étais petit, j’étais assez fasciné par les chignons qu’arboraient ma mère, autrement appelée Maman ou Nanou mais Nanou, c’est pour les petits-enfants, pas pour moi quand j’étais petit enfant. De toute façon, ma mère, même sans chignon, c’était la plus belle de toutes les mamans, pas forcément de toutes les femmes, je n’avais pas conscience de ça, de cette différence et mon papa, il était aussi le plus beau de tous les papas et ils étaient... [Lire la suite]
24 décembre 2013

Étienne, Étienne

Je suis moi-même un peu en vrac. Alors, il n’est pas impossible que j’écrive tout aussi confusément. Ou en désordre. Ce qui revient sensiblement à la même chose. Je suis fatigué au kilo alors, je vais peut-être avoir du mal à éclaircir mes idées et mes propos vont sortir au kilo. Pas de détails, au pluriel. J’arrive à la fin de mon espèce de marathon de travail et j’en suis fort mal aise. Parce que je me sens la tête un peu comme dans un étau surtout avec mes nouvelles lunettes. Et ma nouvelle coupe de cheveux. Tout se situe à un... [Lire la suite]
03 décembre 2013

sur Brest, ce jour-là

Demain, c’est la sainte Barbara et hier, j’ai évoqué ma mère, Monique. Le lien entre elles deux ? Leur prénom… Barbara s’appelait Monique Serf, pour l’état civil. Voilà, ça, c’est précisé. Mais peut-être allez-vous me demander pourquoi je regarde le calendrier, pourquoi je parle de la sainte patronne de demain (me prendrais-je pour un présentateur météo en fin de chronique ?) et pourquoi spécialement Barbara ? Parce que Barbara, justement. Parce que ça fait seize ans qu’elle est partie, sans faire de bruit, en nous... [Lire la suite]