10 mai 2017

finalement, il n’en fallait pas beaucoup pour me faire changer d’avis

Finalement, il ne m’en faut pas tant que ça pour me faire changer d’avis sur des gens que je n’aime pas. J’en veux pour preuve ce que je ressens aujourd’hui sur Marion Maréchal-Nous-Voilà-Le-Pen. Voilà une jeune femme qui, toute mignonne puisse-t-elle être, toute avenante puisse-t-elle, toute sympathique puisse-t-elle être tant qu’elle n’ouvrait pas la bouche, tant qu’elle ne prenait pas position de façon outrancière dans ses opinions politiques très extrémistes et rétrogrades, voilà donc une jeune femme qui tout d’un coup, devient... [Lire la suite]